100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.09.2009 14h19
Les dirigeants américain, israélien et palestinien réunis pour tenter de relancer les négociations de paix au MO (PAPIER GENERAL)

Le chef de l'Etat américain Barack Obama a réussi mardi à faire en sorte que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président palestinien Mahmoud Abbas se serrent la main et s'assoient autour d'une table pour des négociations en marge du débat général annuel de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Les trois dirigeants ont accepté d'oeuvrer pour relancer les négociations de paix au Moyen-Orient, actuellement au point mort.

Présidant une poignée de main entre les dirigeants israélien et palestinien au début du sommet, M. Obama a exhorté les deux parties à travailler avec un "sens d'urgence" et rendre possible les négociations de paix du Moyen-Orient.

Avant la rencontre tripartite, M. Obama a rencontré séparément MM. Netanyahu et Abbas.

"Il est temps de manifester la flexibilité et la volonté d'un compromis qui sont nécessaires pour atteindre nos objectifs", a confié aux journalistes M. Obama après les rencontres séparées avec MM. Netanyahu et Abbas.

"C'est le moment d'avancer", a souligné M. Obama, en exhortant les deux parties à faire des efforts conjoints pour "réunir la bonne volonté afin de sortir de l'impasse dans laquelle des générations d'Israéliens et de Palestiniens se sont retrouvés piégés, dans un cycle infini de conflit et de souffrance".

M. Obama a annoncé que l'envoyé spécial américain George Mitchell et la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton rencontreront les négociateurs israéliens et palestiniens la semaine prochaine.

"J'ai demandé au Premier ministre (Netanyahu) et au président (Abbas) de continuer ces discussions intensives en renvoyant leur équipe à Washington la semaine prochaine. Et j'ai demandé à la secrétaire d'Etat de m'informer sur le statut de ces négociations à mi-octobre", a ajouté M. Obama.

Il s'agit de la première rencontre entre les trois parties au niveau des chefs d'Etat ou de gouvernement depuis presque un an.

"Nous ne pouvons pas continuer à prendre des initiatives pour faire avancer les choses avant de finalement faire machine arrière", a affirmé le président Obama aux deux dirigeants au début de la session trilatérale et des réunions privées d'environ 40 minutes avec chacun des dirigeants et certains de leurs assistants.

"Le succès dépend de toutes les parties qui doivent agir avec un sens de l'urgence", a-t-il ajouté.

Les discussions de mardi sont "directs et constructifs" et le ton est "positif et déterminé", a estimé M. Mitchelle, ajoutant que la prochaine étape consiste en une briève période de discussions en vue de relancer les négociations.

Les négociations israélo-palestiniens tardent à reprendre, et ce partiellement dû au refus de Netanyahu de stopper toute activité de colonisation sur les territoires palestiniens occupés.

La semaine dernière, M. Mitchell avait effectué une visite à Jérusalem et à Ramallah, mais aucun accord n'a été conclu entre les responsables américains, israéliens et palestiniens.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois arrive à New York
Retour de Liu Xiang
Les 60 ans de la Chine nouvelle vus par des chiffres
La Chine dépasse pour la première fois les Etats-Unis quant au commerce des articles de luxe
Le PCC adopte une nouvelle mesure pour combattre la corruption