100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.09.2009 09h21
Le président israélien lance un appel pour la reprise des négociations de paix en septembre

Le président israélien, Shimon Peres, a déclaré dimanche à l'émissaire spécial du président américain Barack Obama pour le Moyen-Orient que le temps est venu de relancer les négociations de paix israélo- palestiniennes ce mois-ci.

« Je pense sincèrement qu'il y a une vraie opportunité de renouveler les négociations avant la fin du mois. Je pense que le temps est venu pour le faire », a déclaré M. Peres aux côtés de George Mitchell, qui est arrivé samedi soir à Jérusalem pour tenter de relancer les négociations de paix entre les deux voisins du Moyen-Orient.

L'administration Obama souhaite réunir un sommet tripartite avec les dirigeants israélien et palestinien en marge de l' Assemblée générale de l'ONU dans le mois

Indiquant que des différends demeurent entre les parties, le président a souligné qu'Israël est entièrement d'accord avec le président Obama sur le rôle essentiel et que les différends actuels sont gérables.

Pour sa part, M. Mitchell a déclaré que le gouvernement américain comprend l'urgence de la situation et compte achever la phase actuelle des discussions « dans un proche avenir dans le temps suggéré » afin que les parties puissent passer à la phase suivante.

L'émissaire américain a également noté que les deux parties « travaillent durement » pour atteindre un accord sur les questions en suspens, et a souligné qu'il est dans l'intérêt des deux parties d'atteindre la paix dans la région.

C'est la première fois que M. Peres apparaît en public depuis sa sortie de l'hôpital dans la matinée. Le prix Nobel de la paix âgé de 86 ans est brièvement passé samedi soir à Tel Aviv pour participer à un événement et a été par la suite transporté d' urgence à l'hôpital. Son équipe médicale a déclaré que les tests montrent que M. Peres est en bonne santé.

Les relations entre les deux alliés sont tendues car le gouvernement israélien du Premier ministre Benjamin Netanyahu n' accède pas pour le moment à la demande de Washington qui aimerait que l'Etat hébreu gèle la construction de ses colonies en Cisjordanie et à Jérusalem est.

M. Mitchell devrait rencontrer M. Netanyahu lundi. Le Premier ministre a déclaré qu'Israël approche d'un accord avec les Etats- Unis sur la question des colonies, laissant penser que les deux parties pourraient signer un accord pendant la visite de M. Mitchell.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'accord sur le commerce de services Chine-Pakistan entrera en vigueur en octobre
Les mauvaises habitudes de conduite des automobilistes chinois
La Réunion annuelle du Forum de Davos – une plate-forme qui permet à l'Afrique d’attirer les investisseurs chinois
Les cols blancs chinois vivent-ils plus mal que les paysans ?
La France est-elle vraiment un pays romantique ?