Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 10.08.2009 16h50
La PDG de Hyundai va à Pyongyang pour faire libérer un de ses employés

La présidente du groupe sud-coréen, Hyundai, se rendra lundi à Pyongyang pour chercher à faire libérer l'un de ses employés, détenu en République populaire démocratique de Corée (RPDC) depuis plus de quatre mois, a déclaré une porte-parole de l'entreprise.

Selon Kim Ha-young, la porte-parole de Hyundai Asan Corp., la présidente du groupe Hyundai, Hyun Jung-eun, partira pour Pyongyang à environ 14h00 (05h00 GMT) depuis la zone démilitarisée intercoréenne.

Le programme détaillé de la visite de Mme Hyun n'est pas disponible, a poursuivi la porte-parole. On ne connaît ni la durée de son séjour, ni si elle aura un entretien avec le dirigeant de la RPDC, Kim Jong-Il.

L'employé sud-coréen détenu, identifié seulement par son nom de famille Yu, a été arrêté par les autorités de la RPDC le 30 mars dernier pour avoir publiquement dénoncé le régime et avoir séduit une ouvrière du Nord.

M. Yu travaillait depuis plusieurs années dans le complexe industriel créé conjointement par les deux Corées à Kaesong, situé près de la ligne de démarcation entre le Nord et le Sud.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?