Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.07.2009 15h10
Mauritanie/élection : Deux candidats exigent une enquête consensuelle dans le cas des résultats du scrutin

Les deux candidats malheureux à l'élection du 18 juillet 2009 Ahmed Ould Daddah du RFD et Messaoud Ould Boulkheir de l'APP ont déclaré, mardi soir à Nouakchott, avoir pris acte de la décision du Conseil constitutionnel proclamant la victoire de Mohamed Ould Abdel Aziz avec un score dépassant les 52%.

Toutefois, les deux candidats ont mentionné, dans une déclaration conjointe que cette décision du conseil constitutionnel est intervenue dans un climat de confusion marqué par la démission du président de la Commission electorale nationale indépendante (CENI).

La conclusion de la CENI sur laquelle s'est basé le Conseil constitutionnel pour établir sa décision était signée par le secrétaire général de ladite commission, lequel, selon eux, n'est pas habilité à le faire.

Les deux candidats ont exigé "une enquête consensuelle" pour faire la lumière sur les irrégularités enregistrées au cours du scrutin, avant de mentionner qu'ils continueront à coordonner leur action, dans le cadre de leur combat politique visant à établir " une démocratie réelle en Mauritanie".

En marge d'une conférence de presse organisée à cette occasion des diapositives ont été projetées pour démontrer au public le bien fondé de cette contestation.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?