Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 07.03.2009 11h12
La Mauritanie s'apprête à rompre ses relations avec Israël (PAPIER GENERAL)

Le gouvernement mauritanien s'apprête à rompre ses relations avec Israël, en raison de l'opération militaire menée par les forces armées de l'Etat hébreu dans la bande de Gaza.

Les autorités mauritaniennes ont donné vendredi 48 heures à l'ambassadeur d'Israël à Nouakchott pour quitter la Mauritanie, a-t-on appris de sources bien informées à Nouakchott.

"Le diplomate israélien est en train de plier bagages, signe avant-coureur d'une rupture des relations diplomatiques entre les deux pays. Malgré l'absence d'un décret portant rupture des relations mauritano-israéliennes, la Mauritanie va rompre (ses relations) avec Israël. Ce n'est plus un secret", a affirmé la même source.

La Mauritanie est l'un des trois pays de la Ligue arabe, avec l'Egypte et la Jordanie, à entretenir des relations diplomatiques avec l'Etat hébreu.

Le gouvernement mauritanien avait décidé, le 16 janvier dernier, de suspendre ses relations avec l'Etat hébreu suite à l'offensive de l'armée israélienne contre les populations palestiniennes de la bande de Gaza.

Cette décision intervient alors que le chef de l'Etat mauritanien, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, participait à Doha, au Qatar, à un sommet réunissant 14 pays membres de la Ligue arabe consacré à la situation de guerre dans la bande de Gaza.

Fin décembre dernier, l'armée israélienne a déclenché une opération militaire "Plomb durci" de 22 jours dans la bande de Gaza, opération qui a coûté la vie à un millier de Palestiniens, et qui a provoqué la vive réaction parmi le monde arabe.

La Mauritanie avait rappelé, le 5 janvier dernier, son ambassadeur à Tel-Aviv Sid Ahmed Ould Teguedi pour protester contre l'offensive israélienne. Il s'agissait du premier rappel de l'ambassadeur mauritanien en Israël depuis l'établissement des relations diplomatiques en 1999.

Dès le 28 décembre 2008, le Sénat mauritanien avait "demandé au gouvernement de se préparer pour la rupture des relations diplomatiques avec l'Etat hébreu, parce que celles-ci n'ont à aucun moment servi la paix" entre Arabes et Israéliens. Les positions des partisans de la rupture des relations se sont ainsi radicalisées.

Début janvier, des manifestants mauritaniens, mis en colère par les attaques israéliennes contre la Gaza, ont tenté d'attaquer l'ambassade d'Israël à Nouakchott, avant d'être dispersés par les forces de l'ordre.

En effet, depuis l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays, sous le régime de Maaouya Ould Sid' Ahmed Taya (1984 -2005), les critiques n'ont jamais vraiment cessé, s'amplifiant même avec le temps.

La Ligue arabe avait déploré une décision "inappropriée". Plusieurs pays arabes avaient protesté et la Syrie avait fermé son centre culturel à Nouakchott.

En février 2008, des hommes appartenant au réseau terroriste international d'Al-Qaïda avaient ouvert le feu sur l'ambassade d'Israël et un restaurant-discothèque situé à proximité. Trois Français se trouvant près du restaurant avaient été blessés, dont deux par des balles perdues.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Mauritanie : les Etats généraux préconisent des modifications de la Constitution (SYNTHESE)
 Le Conseil de sécurité condamne le coup d'Etat en Mauritanie
 L'UE met en garde la junte militaire de la Mauritanie contre le risque sérieux d'un isolement durable
 Mauritanie : libération du Premier ministre
 Le général Abdel Aziz appelle tous les Mauritaniens à contriber à la solution des problèmes du pays
 Mauritanie : le Bureau de l'Assemblée nationale justifie le coup d'Etat
 Mauritanie : le président déchu est en bonne santé, rassure la junte militaire
 Maintien de l'étape mauritanienne du Rallye Lisbonne-Dakar
 Un nouvel ambassadeur de Chine en Mauritanie
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.