Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 07.03.2008 15h03
La France réoriente sa politique africaine

Le Président français Nicolas Sarkozy a effectué récemment en Afrique du Sud une visite d'Etat de deux jours au cours de laquelle il a annoncé qu'au cours des cinq prochaines années, la France allouera 2,5 milliards d'Euros afin de soutenir et d'aider près de deux mille entreprises africaines, ce qui contribuera à créer 300.000 emplois en Afrique.

Ce qui mérite l'attention c'est que Nicolas Sarkozy a déclaré que la France envisage de redéfinir sa politique africaine. Dans son discours prononcé devant le Parlement sud-africain, il a reconnu que les puissances européennes avaient apporté dans le passé de grands malheurs et de grandes souffrances à des pays africains et il a affirmé que ce genre de relations non égalitaires est du passé et a cessé. Il a proposé le remplacement de la méfiance, du doute et de la crainte qui existent entre les deux continents par l'établissement de nouvelles relations de partenariat basées sur l'égalité, l'équité et le respect mutuel et il appelle et pousse les pays européens à adopter des mesures d'aide et de soutien plus concrètes pour contribuer plus efficacement au développement social de l'Afrique.

Il a déclaré que la France est prête à entamer avec certains pays africains de nouvelles discussions sur les accords militaires bilatéraux et qu'elle n'a pas l'intention d'établir en permanence des bases militaires sur le continent africain. Et cela, a-t-il ajouté, montre une importante réorientation de la politique française à l'égard de l'Afrique. Au 21ème siècle, a-t-il insisté, la France ne doit pas continuer à jouer le rôle de policier en intervenant dans les affaires intérieures africaines. Au contraire, elle souhaite que les problèmes internes africains soient réglés par les pays africains eux-mêmes par l'intermédiaire de l'Union africaine et des organisations régionales. Quant à la France, elle désire aider l'Union africaine à jouer un rôle plus actif, plus positif et plus efficace quant au maintien de la paix régionale. Il a fait remarquer en plus que les accords militaires bilatéraux conclus entre la France et certains pays africains datent des années 60 du siècle dernier et qu'ils ne répondent plus à la réalité actuelle de l'Afrique.

Il s'est engagé à ce que tous les accords militaires signés ultérieurement entre la France et les pays africains seront rendus publics. Il a insisté sur le fait que la présence militaire française en Afrique a pour seul but d'aider les peuples africains à réaliser leur objectif, par exemple, à établir la force militaire permanente de l'Union africaine. Il est de notre connaissance que 9.500 militaires français tiennent garnison dans certains pays africains.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La France va ouvrir un consulat général à Shenyang

 L'Assemblée nationale française autorise la ratification du traité de Lisbonne

 Sarkozy : l'énergie, l'émigration, l'agriculture et la sécurité, priorités de la présidence française de l'UE

 Le gouvernement français annonce un plan pluriannuel en faveur des sans-abri et des mal-logés

 Le gouvernement français lance une consultation internationale pour un projet "Grand Paris"

 Le président français voit un monde de "puissance relative"

 France: la croissance de 2 à 2,25% est "atteignable" en 2008 (Fillon)

 France: la croissance en 2007 serait "très près de 2%"

 54% des Français ont confiance en Sarkozy

 Le gouvernement français s'engage dans de grandes transformations économiques et sociales en 2008
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.