Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.02.2008 14h43
Ban Ki-moon: la MINUK poursuit son mandat au Kosovo

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, a déclaré lundi que la mission de l'ONU au Kosovo (MINUK) continuera sa gestion au Kosovo d'après le mandat autorisé par la résolution 1244 du Conseil de sécurité.

S'adressant aux 15 membres d'Etats du Conseil de sécurité au cours d'une session d'urgence, M. Ban a qualifié les récents développements de ''significative implication opérationnelle" pour la MINUK.

"En attendant la notification du Conseil de sécurité, la MINUK continuera à considérer la résolution 1244 du Conseil de sécurité de 1999 comme une mesure légale pour son mandat et poursuivra l'application du mandat selon l'évolution de la situation", a-t-il affirmé.

"Mon avis est d'agir de manière efficace, réaliste et concrète", a-t-il continué, "en attendant la proposition du Conseil de sécurité, je dois m'adapter aux développements et aux changements sur le terrain."

Ces efforts ont pour but d'assurer, d'une part, la stabilité de la situation politique au Kosovo et dans la région impliquée, et d'autre part, la sécurité de la population au Kosovo, les communautés minoritaires en particulier, a-t-il expliqué.

Prenant note de la décision de l'UE d'envoyer une mission judiciaire, ainsi qu'un envoyé spécial au Kosovo, le secrétaire général a souligné que l'UE doit jouer un rôle plus important au Kosovo dans le cadre des opérations de la MINUK.

Il a appelé toutes les parties à s'abstenir d'actions ou de paroles qui pourraient mettre la sécurité et la paix en péril ou entraîner des violences au Kosovo et dans la région concernée.

Le chef de l'ONU a souligné qu'il aborde la situation au Kosovo afin d'assurer sa stabilité et celle de sa population, et de maintenir la paix et la sécurité internationales.

A la demande de la Russie et de la Serbie, le Conseil de sécurité s'est réuni lundi après-midi pour discuter de la situation après la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo vis-à-vis la Serbie.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Kosovo : la Serbie rappelle son ambassadeur aux Etats-Unis

 La Russie demandera à la mission de l'ONU d'annuler l'indépendance du Kosovo

 Parlement russe: la déclaration d'indépendance du Kosovo, contraire au droit international

 Bucarest : la déclaration d'indépendance du Kosovo est un acte illegal

 La cour suprême serbe rejette l'indépendance du Kosovo

 La déclaration d'indépendance du Kosovo viole le droit international (parlement russe)

 Les pays de l'UE se prononceront individuellement sur le Kosovo

 La France reconnaît l'indépendance du Kosovo

 Les Etats-Unis reconnaissent l'indépendance du Kosovo

 La Russie condamne la déclaration de l'indépendance du Kosovo
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.