Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 19.02.2008 14h40
Kosovo : la Serbie rappelle son ambassadeur aux Etats-Unis

Le Premier ministre serbe Vojislav Kostunica a déclaré lundi que la Serbie vient de rappeler son ambassadeur aux Etats-Unis.

Lors d'une session parlementaire, M. Kostunica a indiqué que le gouvernement serbe a informé son ambassadeur aux Etats-Unis, Ivan Vujacic, de revenir immédiatement dans son pays en geste de protestation contre la décision américaine de reconnaître l'indépendance du Kosovo.

Il s'agit de la première mesure destinée aux pays qui reconnaissent l'indépendance du Kosovo, a-t-il ajouté.

Le président serbe, Boris Tadic, a appelé lundi tous les Etats membres des Nations Unies à ne pas reconnaître l'indépendance du Kosovo, a rapporté l'agence de presse officielle Tanjug.

Il leur a demandé de continuer à respecter la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Serbie, et de s'en tenir au droit international, à la charte de l'ONU, à la résolution 1244 du Conseil de sécurité de l'ONU et à d'autres actes légaux internationaux.

Par ailleurs, le ministère serbe de l'Intérieur a porté des accusations criminelles contre le Premier ministre kosovar, Hashim Thaci, le président Fatmir Sejdiu et le président du Parlement, Jakup Krasniqi, les accusant de former un faux Etat en territoire serbe.

"Avec cette action, ils ont commis un grave crime contre l'ordre constitutionnel et la sécurité de la Serbie", a affirmé le ministère dans une déclaration.

La Cour suprême serbe a affirmé dans un communiqué avoir jugé la déclaration unilatérale sur l'indépendance du Kosovo comme un acte nul, non avenu et illégal, conformément à la Constitution serbe.

Pour sa part, le ministre serbe du Commerce, Predrag Bubalo, a laissé entendre que la Serbie n'imposera aucun embargo économique immédiat sur le Kosovo, car il a à être reconnu par d'autres pays.

"Nous serons attentifs aux populations qui reconnaissent l'Etat de Serbie, qui sont loyales à l'Etat de Serbie et qui n'ont que l'Etat de Serbie", a-t-il indiqué en référence aux Serbes vivant dans l'enclave du Kosovo.

Le Parlement du Kosovo a adopté dimanche une déclaration sur l'indépendance de la province vis-à-vis de la Serbie.

Le Kosovo a été une province autonome dans le sud de la Serbie avant l'effondrement de la République fédérale de Yougoslavie. La région à majorité albanaise a été plongée dans des conflits ethniques durant les années 90.

Le Kosovo a été placé sous l'administration de l'ONU depuis mi- 1999 après que les raids aériens de l'OTAN en eurent chassé les forces serbes.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Russie demandera à la mission de l'ONU d'annuler l'indépendance du Kosovo

 Parlement russe: la déclaration d'indépendance du Kosovo, contraire au droit international

 Bucarest : la déclaration d'indépendance du Kosovo est un acte illegal

 La cour suprême serbe rejette l'indépendance du Kosovo

 La déclaration d'indépendance du Kosovo viole le droit international (parlement russe)

 Les pays de l'UE se prononceront individuellement sur le Kosovo

 La France reconnaît l'indépendance du Kosovo

 Les Etats-Unis reconnaissent l'indépendance du Kosovo

 La Russie condamne la déclaration de l'indépendance du Kosovo

 Les ministres des Affaires étrangères de l'UE se réunissent suite à l'indépendance du Kosovo
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.