Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 15.04.2011 14h50
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde

La conférence annuelle de 2011 du Forum d'Asie à Bo'ao s'est ouverte le 14 avril, avec la participation d'hommes politiques, de fonctionnaires, de chercheurs et d'hommes d'affaires de plus de 40 pays et territoires, en tout 1 400 personnes.

Cette année marque le 10e anniversaire de la fondation de ce Forum.

Il y a 10 ans, le droit à la parole des pays asiatiques en développement était très limité dans le monde. Mais avec le développement de la Chine, de l'Inde, de l'ASEAN (Association des Nations de l'Asie du Sud-Est) et d'autres nouvelles économies, le droit à la parole de l'Asie dans le monde a nettement augmenté. La proportion de l'économie asiatique dans l'économie mondiale est passée de 27% à 35%, par rapport à il y a 10 ans. Du fait de l'amélioration de la position de l'Asie,
les pays d'Asie ont aujourd'hui plus de droits à la parole et le Forum à Bo'ao a aidé à renforcer le droit à la parole des pays asiatiques en développement.

Ces 10 dernières années, l'Asie, du fait de sa force dynamique et de ses immenses potentialités, est devenue une grande force d'impulsion du développement économique mondial. L'économie asiatique a apporté une importante contribution à la reprise de l'économie mondiale, durement frappée par la crise financière de ces dernières années.

Mais la croissance économique d'Asie n'est pas équilibrée et une grande disparité a été constatée en Asie, entre pays et même au sein d'un pays. Cela restreint dans une grande mesure le développement durable du continent ainsi que la stabilité et l'harmonie sociales. Ainsi, le mode de croissance économique de l'Asie se trouve à un tournant, elle ne devrait plus rechercher uniquement une croissance économique, mais devrait se tourner vers une croissance inclusive, vers un développement durable, de façon à ce que toute la société puisse bénéficier de la prospérité.

Par la croissance inclusive, on entend une croissance de type partage de la richesse sociale par tous ou « une croissance susceptible de créer des chances égales ». C'est un nouveau concept : il faudra créer des opportunités d'emploi et d'autres opportunités de développement, du fait de la croissance économique, on devra encore égaliser ces opportunités de développement ; il faudra maintenir une croissance économique rapide, mais réduire et éliminer l'inégalité des chances, cela pour parvenir à la justice sociale, pour que les personnes de toutes les couches sociales puissent bénéficier de la croissance.

Le 12e plan quinquennal de la Chine incarne pleinement ce concept : la garantie et l'amélioration des moyens d'existence de la population sont l'objectif de ce plan. Ce concept est aussi au centre de la discussion lors de la conférence du Forum de Bo'ao de cette année. La Chine devrait obtenir des succès dans ce sens et servir d'exemple aux autres pays d'Asie.

(Cet article est dû à la plume de Lu Jianren, chercheur de l'Institut des études d'Asie et Pacifique de l'Académie des Sciences sociales de Chine)

Le Forum de Bo'ao pour l'Asie 2011


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers