Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 16.03.2011 16h01
Pourquoi la Chine a-t-elle fixé l'objectif de croissance économique annuelle à 7% ?

Le gouvernement chinois a réajusté à la baisse la croissance de son économie. Cela montre notre détermination et notre volonté. D'ici 5 ans, même pendant une assez longue période, changer le mode de croissance est la tâche principale à accomplir dans le développement économique de la Chine
Le Premier ministre Wen Jiabao a fait ces remarques, quand il a répondu à une question de journaliste, au cours de sa conférence de presse du 14 mars.

Shi Jianxun, professeur de l'Institut de l'Economie et de la Gestion rattaché à l'Université Tongji, estime que le rajustement à la baisse de la croissance économique peut être expliqué par les quatre raisons suivantes :
Primo : une croissance de 7% aidera à ralentir l'inertie de la croissance « excessive » de l'économie chinoise. La Chine a fixé pendant 7 années consécutives l'objectif de croissance économique à environ 8%. Mais en fait, la croissance réelle a dépassé chaque année l'objectif initialement prévu : 11,4% en 2007 et 9%en 2008. D'ici 5 ans, la pression d'une croissance économique sera toujours plus forte que celle d'un ralentissement. Dans certaines régions du pays, le développement est déjà rapide, mais le gouvernement local cherche encore à doubler l'objectif de croissance pendant la période du 12e plan quinquennal. Le gouvernement central a fixé l'objectif de croissance à 7%. La Chine a gardé son sang-froid, face à une croissance rapide pendant des années. Ce qui montre aussi la détermination, la confiance et la volonté de la Chine de développer son économie pour qu'elle recherche une « croissance qualitative », plutôt que «quantitative ».

Secundo : le rajustement à la baisse de la croissance aidera à changer le mode de croissance. A l'heure actuelle, le mode de développement de la Chine est encore basé sur une exploitation incontrôlée et excessive de ressources et de terre, sur une grave pollution de l'environnement et l'utilisation d'une main-d'oeuvre importante. Nous avons donc des besoins impératifs de changer un tel mode de développement. Mais il faudra un processus pour ralentir la croissance, améliorer la qualité et élever la rentabilité. Ceci, pour laisser suffisamment de temps et d'espace au rajustement de la structure et jeter une base solide pour un développement sain et durable de l'économie dans le futur.

Tertio : Un ralentissement est favorable à l'amélioration des moyens d'existence de la population. Dans le 12e plan quinquennal, l'objectif de l'augmentation des revenus des habitants passera de 5% à plus de 7% par an. Ce plan stipule en termes explicites que l'augmentation des revenus des urbains et ruraux par tête devra dépasser la croissance économique. Le plan a même lancé 10 mesures destinées à améliorer les moyens d'existence de la population. Si le 12e plan peut se réaliser, la Chine deviendra plus puissante et son peuple, riche, verra augmenter l' «indice de bonheur ».

Quarto : le rajustement à la baisse pourra diminuer la pression de l'inflation. A l'heure actuelle et d'ici plusieurs années, la situation des prix en Chine demeurera très tendue. L'économie chinoise fait face à la menace, du fait de l'augmentation des prix de revient des matières premières et des ressources, due au manque de ressources, de l'augmentation du coût de la main-d'oeuvre due à l'amélioration du bien-être, et des facteurs d'inflation importée. C'est pourquoi il est très important de rajuster à la baisse la croissance économique pour que l'économie chinoise connaisse une croissance équilibrée dans un environnement où l'inflation est faible.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?