100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 21.02.2010 08h35
Quelle définition doit-on donner au terme « touriste chinois » ?

Le Département américain du Commerce vient de publier des données qui montrent que les touristes chinois dépensent chacun en moyenne aux Etats-Unis des frais qui s'élèvent à six mille dollars US. C'est la principale raison pour laquelle le Bureau des voyages de la ville de New York a accordé la plus grande importance à la venue sans précédent des groupes de touristes chinois forts d'un milliers de personnes et surtout à leur énorme capacité dépensière et consommatrice. Selon les dernières données statistiques établies par ledit Bureau, la principale activité des visiteurs chinois dans la ville c'est de faire du shopping et du lèche-vitrine et de se précipiter dans les magasins et les boutiques pour y faire des achats (95%), ensuite c'est de jouir de la gastronomie américaine.

Les signes et les indices font croire que les touristes et les voyageurs chinois constituent l'une des principales forces qui contribuent au développement du tourisme international et sont devenus les cibles préférés des sites touristiques mondiaux. Global Refund (GR), qui assure la gestion de la détaxe touristique en France, a publié un rapport d'enquête qui indique que les touristes venus de la partie continentale chinoise ont dépensé l'année dernière près de 158 millions d'euros pour faire des achats dans les boutiques et les magasins relevant de GR, ce qui représente environ 60% du volume des achats détaxés de toute l'année en France et qui montre que les Chinois ont remplacé les Russes pour devenir les plus gros acheteurs et consommateurs étrangers dans le pays. A Londres, dans le magasin Selfridges qui vend spécialement des articles et des objets haut standing, les Chinois comptent parmi les cinq premiers acheteurs étrangers quant à leur capacité d'achat de consommation. Les chiffres obtenus par l'Institut d'études touristiques de Chine montrent que les dépenses des Chinois qui ont fait l'année dernière du tourisme à l'étranger s'élèvent à 48 milliards de dollars US, soit une augmentation de 14% par rapport à la période correspondante de l'année précédente. Parmi les touristes chinois qui ont voyagé à l'étranger, 30,8% ont dépensé de 2001 à 3000 dollars US et 25,6% de 3001 à 5000 dollars US. Par contre pour ce qui est des touristes étrangers venus en Chine, seulement 17,3% ont dépensé plus de 3001 dollars US. Quant au millier de touristes chinois arrivés à New York, ils ont en une seule fois apporté 6 millions de dollars US, une contribution non négligeable à l'économie américaine, ce qui a transporté de joie les commerçants newyorkais qui leur ont réservé spécialement un accueil solennel et chaleureux en organisant la danse des Lions, en leur distribuant des cartes d'achat préférentiel et en leur offrant des cadeaux.

Quelles sont les particularités des touristes et des visiteurs chinois aux yeux des commerçants et des boutiquiers locaux ? Premièrement, c'est leur nombre qui augmente rapidement ; et deuxièmement, c'est leur générosité et leur largesse dans la dépense. Pour parler plus clairement, leur capacité de paiement étonne, stupéfie et sidère les commerçants des pays qu'ils visitent.

Pour les Chinois qui peuvent sortir du pays pour voyager à l'étranger, leur capacité financière est hors de doute. Mais leur façon de consommation luxueuse et somptueuse à l'étranger semble tout de même quelque peu étonnante et surprenante. Dans le cas où ils dépensent vraiment leur propre argent, personne n'a rien à redire et on n'a pas à être envieux, sinon ce sera alors anormal. Mais, nous sommes parfaitement au courant que parmi le grand nombre de « touristes chinois », nombreux sont ceux qui voyagent et consomment en dépensant l'argent public. Mais ce qui est regrettable, c'est qu'il nous est assez difficile de connaître la vérité : qui dépense et consomme avec son propre argent et qui avec les deniers publics ?

L'accueil chaleureux réservé par les commerçants étrangers aux « touristes chinois » est de fait quelque chose de bon et de tout à fait naturel, car il indique que de plus en plus de Chinois s'enrichissent et font fortune. La réalité c'est que les richards chinois vont en augmentant : on compte actuellement dans le pays quelques 364.000 millionnaires en dollar américain, ce qui fait que la Chine est devenue le quatrième pays du monde quant au nombre des gens fortunés. Toutefois, nous devons oui ou non faire comme les commerçants étrangers en nous réjouissant de la générosité des « touristes chinois » ? Devrons-nous faire preuve de fierté et d'orgueil en croyant qu'ils ont fait honneur à notre pays en agissant ainsi ?

Dans le cas où la richesse est acquise de façon honnête et irréprochable, on mérite alors le respect et on peut dépenser sans scrupule son argent n'importe où que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du pays. Mais ce qui nous fait souffrir sourdement et vaguement, c'est d'où vient l'argent qui permet à des « touristes chinois » de faire preuve de générosité et d'être bien accueillis des commerçants étrangers ?

Quelle définition faudra-t-il donner au terme « touristes chinois » ? Il semble qu'il est assez difficile d'aboutir à une conclusion juste et exacte.

La dépense moyenne des touristes chinois à New York est de 6 000 dollars chacun

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle les Etats-Unis à sauvegarder les relations bilatérales après la rencontre Obama-dalaï lama
Mise en service du BRT (Bus Rapid Transit) expérimental à Guangzhou
« La Chine en Afrique : les difficultés du système mondial »
Passer la Fête du Printemps en tenant compte de l'écologie et de la réduction du carbone
Obama envoie un message erroné
C'est une erreur que de traiter la Chine en ennemi
Les règles de la charité en Chine passées au crible après la donation de Zhang Ziyi