100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 14.02.2010 13h42
Obama envoie un message erroné

La Maison Blanche a déclaré jeudi 11 février que le président Barack Obama rencontrerait le Dalaï-lama le 18 février, malgré les mises en garde faites par la Chine qu'une telle rencontre nuirait aux relations bilatérales.

Quels seraient les sentiments et les réactions du gouvernement américain si les dirigeants chinois rencontreraient quelqu'un qui mènerait des activités pour l'indépendance de l'un des Etats américains, comme Alaska?

Se mettre à la place de l'autre, c'est ce que nous, les Chinois, faisons toujours quand nous devons nous entretenir avec quelqu'un d'autre, ou faire quelque chose qui risquerait d'agacer l'autre.

Si Obama se mettait à la place des Chinois, il ne rencontrerait pas le Dalaï-lama. Mais, il tient à le rencontrer malgré la vive opposition de la Chine, car il aborde la question du Tibet et du Dalaï-lama d'un point de vue différent.

Avec la mentalité de guerre froide en subconscient, il reste obsédé par l'idée que la Chine est un Etat communiste et un ennemi pour les Etats-Unis. De ce fait, il ferme les yeux sur le fait que le Tibet fait partie de la Chine depuis des centaines d'années et que l'histoire du Tibet en tant que partie intégrante de la Chine est beaucoup plus longue que celle des Etats-Unis.

Si le Dalaï-lama avait une quelconque raison de revendiquer la souveraineté du Tibet comme un pays indépendant, les tribus indiennes auraient plus de raisons de chasser la majorité des Américains hors des Etats-Unis.

Obama a également fermé les yeux sur le fait que la paix et la religion sont une couverture pour le Dalaï-lama afin de faire passer ses activités pour séparer le Tibet de la Chine. Le gouvernement chinois a, à maintes reprises, affirmé que la porte des négociations reste toujours ouverte pour le Dalaï-lama, du moment où il renonce à sa tentative de séparer le Tibet de la Patrie.

Par sa rencontre avec le Dalaï-lama, Obama est en train d'envoyer un message à tous les séparatistes qu'ils ont l'appui de la seule superpuissance mondiale pour mener leurs activités illégales.

En rencontrant cet homme, dont les propos ne correspondent pas aux intentions, Obama fait quelque chose de préjudiciable aux relations sino-américaines et dévoile son manque de respect pour le peuple chinois.

En agissant ainsi, il se dépeint lui-même comme un homme de deux standards et quelqu'un qui n'a pas de principes aux yeux du peuple chinois.

En agissant ainsi, il donne également l'impression de quelqu'un qui a menti ou du moins n'a pas parlé du fond de son cœur, en promettant de promouvoir les relations sino-américaines.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
"Obama envoie un message erroné"" est un excellent article. Le président ét...
Cela montre bien la fragilité d"un système obligé de répondre, non pas aux besoins de...
Bonjour.C"est mon 2 e. commentaire sur ce sujet aujourd"hui.Je compare la Chine ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
A l'approche des sessions annuelles de la CCPPC et de l'APN, les citoyens chinois font part de leurs suggestions
Chine : examen du « Rapport d'activités du gouvernement »
L'agitation récente en Afrique de l'Ouest est due à une ingérence occidentale
Consommation des produits de luxe : changer la « demande extérieure » en demande intérieure
Relations sino-africaines : « The Dragon's Gift: The Real Story of China in Africa »
Pour pallier la pénurie de la main-d'œuvre, il est nécessaire d'améliorer la qualité d'emploi
Fin d'un déficit qui a duré une dizaine d'années