100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 09.02.2010 15h00
Notre société a besoin de sens commun et de rationalité

La société chinoise se doit de respecter le sens commun, penser de façon rationnelle dans son administration gouvernementale, y compris dans la poursuite de son modèle de démocratie et de chercher des choses en lesquelles croire dans un contexte de croissance économique rapide, a déclaré Bai Yansong, une des vedettes du petit écran chinois, lors d'un entretien avec le journal Beijing News.

Dans un commentaire publié le samedi 2 février, le très populaire animateur a déclaré qu'il fut un temps où le sens commun du peuple chinois était faussé par la politique ou manipulé par les intérêts de quelques personnes. Bai Yansong cite ainsi en les critiquant les personnes qui, pendant la Révolution Culturelle, affirmaient de manière exagérée que des millions de kilos de céréales avaient été produites sur une toute petite parcelle de terrain en l'espace d'un an, et de nombreuses personnes croyaient alors en ces chiffres ridicules.

De nos jours encore, dit-il, le sens commun des gens peut encore être perturbé par des émissions ou articles des médias peu soucieux de l'éthique pour des raisons bassement commerciales. Ainsi un soit-disant expert médical avait-il vanté son « régime sain », laissant entendre que de nombreux types d'aliments traditionnels que les Chinois ont consommé pendant des milliers d'années étaient dangereux. Aucun média ne s'était alors élevé pour le contredire, et finalement il s'était avéré que cet « expert » avait trompé le public et faussé le sens commun des gens à son propre bénéfice. Et bien que cet individu ait finalement été sanctionné pour sa tromperie, cette affaire, dit Bai Yansong, a fait que le public s'est inquiété que les intérêts économiques puissent ainsi faire pièce au sens commun des gens.

Elaborer une façon de penser rationnelle est également important tant pour le gouvernement chinois que pour la société tout entière. Le Parti communiste chinois, dit-il, est passé du statut de parti révolutionnaire à celui de parti de gouvernement, assumant un rôle de service de la société dans son ensemble, ce qui veut dire aussi biens les gens qu'il aime que ceux qu'il n'aime pas, ce qui impose au Parti d'agir de façon très rationnelle.

La rationalité, dit Bai Yansong, doit être une caractéristique importante des gens qui vivent dans cet immense pays.

Pour lui, de nombreuses choses étaient autrefois des sujets sensibles, et les gens ne savaient guère ce qu'il convenait de dire et de ne pas dire. L'année dernière, CCTV avait montré les images du Premier Ministre Wen Jiabao agressé par un lancer de chaussure lors d'un discours, fait qui alors avait été considéré comme très sensible, mais rien n'était arrivé, dit-il.

La sensibilité a un fort pouvoir, et il peut encore grandir tant que vous pensez que c'est sensible ; mais si vous la traitez de façon un peu plus gaie ou si vous l'ignorez, tout simplement, alors elle disparaitra, d'après Bai Yansong.

En ce qui concerne le rôle que peut jouer le gouvernement dans l'élaboration d'une rationalité, il pense que l'aspect rationnel du gouvernement dépend d'un changement de mode de gouvernement du pays, qui doit passer du gouvernement par le peuple au gouvernement par la loi.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : des brouillards attendus dimanche dans le nord et le centre du pays
Plus de « bol de fer » pour les fonctionnaires de Shenzhen
La portée du « modèle chinois » trop large
Pourquoi est-on toujours pousser par ses « besoins matériels » ?
En dépit de sa puissance économique montante, la Chine reste lucide
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier