Flash :

L'entreprise chinoise Zhongkun va louer une terre islandaise à des fins touristiques L'entreprise chinoise Zhongkun va louer une terre islandaise à des fins touristiques Mercedes reste à la traîne, distancé par Audi et BMW en Chine Foxconn a fait travailler des stagiaires mineurs La Chine reste prudente avant la reprise de l'électricité nucléaire Chine : les stagiaires mineurs de Foxconn sont retournés à l'école Tunisie : le premier magazine de la mode voit le jour Le Tchad multiplie les actions contre la mortalité maternelle (PAPIER GENERAL) Un journal sud-africain salue l'écrivain chinois, Prix Nobel de littérature Chine : collision entre un train et un bus, 15 blessés Tunisie: Rapport général du Congrès national pour le dialogue (SYNTHESE) Les exportations chinoises de téléphones mobiles devraient atteindre un milliard d'unités en 2012 Wen Jiabao : la croissance économique de la Chine se stabilise Toyota ne fermera pas ses usines en Chine Création de deux entreprises publiques de financement au Tibet Nouvelles règles pour le statut de résident permanent en Chine Des conducteurs de Ferrari survivent à une collision à grande vitesse Plus de précision sur les cartes cartographiques chinoises CNN lance une émission mensuelle sur la Chine A la découverte de fossiles de dinosaures

Beijing  Ensoleillé  20℃~7℃  City Forecast
Français>>Economie

La Chine reste prudente avant la reprise de l'électricité nucléaire

( China.org.cn )

18.10.2012 à 08h23

La France, le pays le plus dépendant en énergie nucléaire du monde, a décidé de réduire sa production d'électricité nucléaire. Elle rejoint d'autres pays qui réduisent voire abandonnent l'électricité nucléaire après l'accident nucléaire de Fukushima au Japon.

La production d'électricité nucléaire baissera à 50 %

Selon un communiqué publié hier par l'Élysée, le président Hollande a organisé récemment une réunion du Conseil de politique nucléaire, confirmant que d'ici 2025, la part du nucléaire parmi la production électrique française serait réduite à 50 % par rapport à 70 % actuellement.

Le communiqué a mentionné que le gouvernement français fermerait deux réacteurs nucléaires de la centrale de Fessenheim fin 2016. La réunion a confirmé les réacteurs à eau pressurisée en construction à Flamanville en Normandie comme uniques réacteurs nucléaires mis en service en France dans les cinq ans à venir.

Un directeur du département nucléaire de l'EDF (Électricité de France) a aussi confirmé cette nouvelle. D'après lui, avec la croissance des nouvelles énergies notamment l'électricité éolienne et solaire, il est difficile de trouver de nouveaux pôles de croissance de l'électricité nucléaire dans la structure française des nouvelles énergies.

Les documents publiés montrent que dans les années à venir, 22 réacteurs nucléaires en France atteindront leur 40e année de fonctionnement en 2022. Durant la campagne présidentielle de cette année, Hollande a appelé à fermer ces réacteurs à leur terme. Maintenant, il a réalisé sa promesse de baisser la proportion d'électricité nucléaire dans la structure électrique française à 50 %.

La Chine reste prudente dans la remise en place de l'électricité nucléaire

Un expert de l'Institut de puissance nucléaire de Chine a indiqué que la France comptait les techniques et les services nucléaires en avance sur les autres pays. Une fois qu'elle réduira la proportion de l'utilisation d'électricité nucléaire, les sociétés françaises seront touchées dans le développement du marché nucléaire international. « Comment la France peut-elle persuader les autres pays de la sécurité de l'électricité nucléaire quand elle ferme des centrales nucléaires ? »

Après l'accident nucléaire de Fukushima au Japon, la Chine a mis en vigueur des contrôles stricts à la sécurité de l'électricité nucléaire. Une année plus tard, le 31 mai, la réunion des membres permanents du Conseil des Affaires d'État a adopté le XIIe plan quinquennal sur la sécurité nucléaire, la prévention et le contrôle contre la pollution radioactive et les objectifs à long terme jusqu'en 2020, tout en consentant à la publication du Rapport sur le contrôle global des installations nucléaires civiles de l'État, afin de recueillir les avis de la société. Tang Zide, expert du Comité des experts de la SNPTC (State Nuclear Power Technology Corporation) a déclaré que cela était un signe actif vers la remise en place de l'électricité nucléaire.

Au début de l'année, Wang Binghua, PDG de la SNPTC, a déclaré lors d'un séminaire l'achèvement de la confection du Plan chinois sur la sécurité nucléaire et du Plan de moyen et long terme de l'électricité nucléaire jusqu'en 2020. Une fois approuvés par les départements concernés, ces deux documents marqueront la remise en place de la construction nucléaire en Chine.


News we recommend

Un Français vivant dans la région du Wannan Une Corée du Nord en pleine transformation vue par un photographe étranger   Le festival du sexe de Guangzhou connaît un véritable succès
La Chine teste la ligne ferroviaire en région montagneuse la plus rapide du monde   Les femmes les plus sexy de la Chine Qui sera le vainqueur du Soulier d'Or : Messi, Ronaldo, Falco...
La lettre d'Einstein sur Dieu mise en vente aux enchères sur eBay Le porte-avions chinois surpasse celui de la Russie en qualité d'armement, selon un expert Voici comment sera l'homme dans 1 000 ans, selon des scientifiques

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Sélection de la rédaction

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales