Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.08.2012 08h25
Le premier ministre indien appelle au consensus politique au profit du développement économique

Le premier ministre indien Manmohan Singh a déclaré mercredi que le manque de consensus politique avait un impact négatif sur le développement économique de l'Inde, tout en déplorant "le développement intérieur", qui selon lui freine la croissance économique du pays.

S'exprimant à l'occasion de la journée de l'Indépendance du pays, M. Singh a dit que le gouvernement s'était également engagé à lutter contre la corruption, tout en s'assurant que les fonctionnaires sincères ne soient pas faussement accusés de méfaits par l'opposition et des groupes de civils.

Il a indiqué que l'Inde était incapable de créer un environnement propice à une croissance économique rapide "à cause du manque de consensus politique sur de nombreuses questions".

"Le temps est maintenant venu de percevoir les questions qui affectent nos processus de développement comme des questions de sécurité nationale", a-t-il indiqué, s'adressant à une grande foule à l'historique Fort Rouge de Delhi.

L'année dernière, l'Inde n'a pas réussi à adopter une loi permettant l'investissement étranger direct dans le commerce de détail en raison de la forte opposition de divers partis politiques, y compris certains alliés du gouvernement de l'Alliance progressive unie.

Par ailleurs, de profonds différends entre le gouvernement et l'opposition dirigée par le Parti Bharatiya Janata sur de nombreuses questions ont pratiquement paralysé le travail du Parlement.

Le président indien Pranab Mukherjee a également averti que le pays risquait de "flirter avec le chaos" en cas de protestations excessives.

Sur la scène économique, le premier ministre a déclaré que l'Inde ne pouvait pas échapper à la crise économique mondiale, mais la croissance du PIB sera néanmoins "un peu mieux" que les 6,5 pourcent de l'an dernier.

Il a également averti que le contrôle de l'inflation était devenu plus difficile à cause d'un manque de pluies de mousson cette année.

Le taux d'inflation de l'Inde est supérieur à 10%.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...