Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.02.2012 13h48
Chine : la consommation domestique stimule l'économie de 2012

Pendant les vacances qui viennent de passer, les Chinois ont dépensé des milliards de yuans sur les marchés domestique et international. Le pouvoir d'achat en hausse donne l'espoir que malgré le tableau pessimiste de l'économie globale, 2012 sera une nouvelle année prospère. Pourtant, les Chinois ont-ils assez d'argent en poche pour stimuler la croissance économique de la Chine en 2012?

En Chine, le shopping est devenu une expérience de plus en plus clinquante et fascinante. Comme ce magasin qui se trouve dans un manifique centre commercial, beaucoup de magasins ne manquent jamais de business, même dans les week-ends glaciaux comme aujourd'hui. Afin de satisfaire la demande, les centres commerciaux se développent très rapidement en Chine. Dans 4 ans, plus de 2 mille nouveaux centres commerciaux s'ajouteront au champ de bataille de la consommation en Chine, et le nombre total atteindra environ 3 900. C'est presque 9 fois plus par rapport au chiffre de 2001. De ce fait, le cash-flow en Chine sera facilité.

Etudiante

"Bien que les marchandises soient beaucoup plus chères, les gens paraissent avoir plus d'argent en poche. Nous demandons non seulement le côté pratique, mais aussi la mode."

Aujourd'hui, les jeunes Chinois ont envie de dépenser et d'accepter les nouvelles tendances. La tradition de faire des économies est submergée par la folie de la consommation. Mais ces achats suffiront-ils à stimuler l'économie de la Chine? Il est estimé qu'en 2015 le nombre et l'ampleur des centres commerciaux de la Chine seront classés 4e au niveau mondial. C'est une bonne nouvelle, car la Chine a besoin d'une plus grande consommation intérieure pour s'assurer une économie durable. Les consommateurs chinois dépensent relativement moins que d'autres. Actuellement, la consommation privée représente seulement 34% du PIB, alors que celle des Etats-Unis est de 71% et pour l'Allemagne, 58%. Comme les exportations ralentissent en raison des sombres perspectives de l'économie mondiale, le gouvernement chinois cherche de nouveaux moyens pour renforcer la consommation domestique, et rendre plus important le pourcentage de la consommation dans la future croissance du PIB. Mais il y a une contradiction. En dépit d'un pouvoir d'achat en hausse, surtout dans le secteur du luxe, il y a encore un grand écart entre les différentes couches sociales en Chine.

Zhao Qingming

Economiste

China Construction Bank

"Beaucoup d'observateurs étrangers pensent que les Chinois sont riches maintenant, car nous achetons beaucoup de produits de luxe. Mais la croissance économique de la Chine est plutôt poussée par toute la population, voilà les forces fondamentales. Pour encourager les Chinois à dépenser plus, il nous faut établir un meilleur système de protection sociale, et réduire l'écart entre les citadins et les habitants ruraux. Bien que beaucoup de politiques sur ce sujet aient été mises en application, ça prendra du temps."

Selon beaucoup d'experts, en plus des centres commerciaux, il faut encore beaucoup de choses pour stimuler l'économie chinoise. La Chine doit transformer son économie basée sur l'exportation en une économie s'appuyant sur la consommation intérieure et résister aux impacts du ralentissement de l'économie mondiale.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 8 février
Sélection du Renminribao du 8 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?