Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.02.2012 13h29
L'Iran restreindra ses exportations de pétrole vers l'Europe

On reprend avec l'Iran. L'embargo de l'UE n'affectera pas l'économie de son pays, c'est ce qu'a déclaré le ministre iranien du Pétrole Rostam Qassemi. Il précise que le pays a déjà identifié de nouveaux clients pour remplacer les ventes vers l'Europe, qui représentent environ 18% du total. Le ministre iranien du Pétrole met également en garde contre un arrêt total des exportations pétrolières iraniennes vers les nations européennes comme mesure de représaille contre l'embargo décidé par l'UE.

Rostam Qassemi

Ministre iranien du Pétrole

"Ce genre d'action ne fait pas partie de nos politiques pour mettre la pression sur les peuples alors que nous sommes en hiver. En fait, nous examinons l'imposition de sanctions contre certains pays européens et la coupure de l'approvisionnement vers certains, mais pas tous."

L'Iran appelle également à l'UE de revoir son embargo sur le pétrole iranien, disant que Téhéran n'allait pas changer sa position. Rostam Qassemi demande aux Etats membres de l'OPEP de ne pas compenser le manque sur le marché né de la mesure européenne. L'Iran répète qu'elle pourrait fermer le Détroit d'Hormouz en guise de représaille contre les sanctions qui touchent les exportations iraniennes de pétrole. Le pays n'a encore rien fait pour perturber le trafic maritime par ce détroit par lequel passe 1/5ème du pétrole brut mondial.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?