Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.01.2012 16h23
La Chine remplace la Russie pour devenir le plus grand importateur de viande de porc de l'UE

La Russie était depuis des années le marché le plus important de l'UE pour l'exportation de viande de porc. Pourtant, en 2011, la Chine a remplacé la Russie pour devenir le plus grand marché d'exportation de porc de l'UE.

Le journal chinois « Global Times » a cité les informations du 11 janvier de la presse allemande pour révéler que selon les dernières données de l'UE, les pays de l'UE ont exporté 710 191 tonnes de porc vers la Russie entre janvier et octobre 2011, alors que les exportations vers la Chine dans la même période se sont élevées à 777 568 tonnes. Selon les estimations de l'UE, les exportations de porc de l'UE pendant toute l'année dépasseraient également celles de la Russie.

Toujours selon les données, la destination de 30% des exportations de porc de l'UE a été la Chine pendant les 10 premiers mois de l'année 2011. Selon la commission de l'UE, le nouveau record d'exportation du porc est dû à la croissance de la demande internationale, notamment la croissance de l'Asie. En 2011, les importations de porc de la Corée du Sud depuis l'UE a doublé par rapport à l'année précédente, alors que les importations directe de porc de la Chine depuis l'UE a augmenté de 90%. Par contre, l'intérêt de l'Ukraine et de l'Australie pour le porc de l'UE a largement baissé.

Selon la presse allemande, en tant que plus producteur et consommateur de porc du monde, la Chine a élevé ses exigences en matière de sécurité de la viande de porc, ce qui a poussé la croissance de la demande en porc de l'UE, qui est de meilleure qualité. En plus de la viande de porc normale, l'UE a également exporté vers la Chine d'autres sous-produits, comme des têtes, des abats, des côtelettes et des pieds de porc. La consommation de ces produits est très faible dans les pays de l'UE. Cependant, ils correspondent au goût des Chinois.

Zheng Fengtian, le doyen adjoint de l'institut du développement d'agriculture et des régions rurales de l'Université du Peuple de la Chine, a révélé au journaliste du « Global Times » que l'utilisation des hormones est interdite en Europe. La gestion et la surveillance en la matière en Europe sont plus sévères qu'aux Etats-Unis. En plus, le prix du porc est resté élevé l'année dernière. C'est également une raison pour laquelle la proportion de porc exporté vers la Chine depuis l'Europe a augmenté. Pour le moment, le marché mondial du porc est monopolisé par plusieurs parties. Les Etats-Unis et le Danemark occupent plus de 20% du marché mondial. La plupart des exportations européennes viennent du Danemark. Selon les règles, les fabricants doivent indiquer le lieu d'élevage du porc. Pourtant, certaines entreprises n'obéissent pas à ces règles. C'est pourquoi, parfois, on ne peut pas déceler le lieu d'origine du porc.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 9 janvier
Sélection du Renminribao du 11 janvier
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?