Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.01.2012 14h08
COMMENTAIRE : l'économie chinoise restera une source d'espoir et un moteur de croissance pour l'économie mondiale en 2012

Pas de crise en vue pour l'économie chinoise. Bien au contraire, en pleine vitalité, elle restera une source d'espoir et un moteur de croissance pour l'économie mondiale en 2012.

Certains économistes occidentaux, tels que le lauréat du prix Nobel Paul Krugman, connu pour ses analyses économiques mais aussi pour son jugement sévère envers l'économie chinoise, a récemment mis en garde contre une éventuelle crise en Chine.

Selon eux, le ralentissement de la croissance, la chute des prix des matières premières et de la bourse sont des signes montrant que la bulle spéculative immobilière du pays va imploser.

Cependant, de tels avertissements sont purement exagérés et ne sont pas le reflet de la réalité de l'économie chinoise.

L'économie chinoise était parmi les premières à rebondir lors de la crise financière en 2008. En 2009, la Chine a atteint un taux de croissance de 8,7%, plus important que celui des pays développés qui ont connu une chute moyenne de 3,2%, mais aussi plus important que ceux des économies émergentes (2,4% en moyenne).

Bien que la croissance économique chinoise ait connu un ralentissement, la Chine aurait pu atteindre un taux de croissance de 9% en 2011 face à la faible croissance en Europe et aux Etats-Unis.

Ceux qui ont mis en garde contre un effondrement économique en Chine ont sous-estimé les capacités du gouvernement chinois à affronter les risques financiers.

La Chine possède un arsenal puissant et flexible de régulations macroéconomiques qui lui permettent de prendre des mesures efficaces afin d'éviter une crise dans le secteur de l'immobilier.

Le monde est actuellement sujet à des menaces tenaces : la crise de la dette de la zone euro persiste, la reprise économique américaine s'arrête et les activités économiques des économies émergentes ont ralenti.

Dans son discours prononcé à l'occasion du Nouvel An, le président chinois Hu Jintao a déclaré que la Chine allait accélerer la restructuration économique, maintenir la forte dynamique de la croissance économique et aider à réaliser un développement commun.

En accord avec cette esprit, la Chine va poursuivre son assainissement économique, sevrer son économie de sa forte dépendance des exportations et se concentrer davantage sur son marché intérieur.

Une économie chinoise axée sur la consommation et soutenue par une population de 1,3 milliard d'habitants, va créer un marché domestique important pour les produits et les services provenant du monde entier, générer des emplois et soutenir elle-même et les autres économies.

En tant que véritable amie et partenaire de ses voisins et engagée dans la coopération régionale et le développement commun, une Chine prospère bénéficie à tout le monde au-delà de ses frontières.

Les dirigeants chinois se sont également engagés à réduire les barrières commerciales et à renforcer l'intégration régionale dans la région Asie-Pacifique.

Ces engagements pris par les dirigeants chinois montrent que la coopération régionale entre la Chine et ses voisins va être renforcée en 2012.

Malgré les obstacles à venir en 2012, la Chine va continuer à travailler avec le reste du monde pour affronter les défis économiques et donner un élan important à l'économie mondiale. Fin

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Concours d'articles originaux sur le thème « le Quotidien du Peuple en ligne et moi »
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Nouvelles principales du 31 décembre
Une envoyée spéciale du président chinois se rendra prochainement dans cinq pays d'Asie centrale
Une nouvelle guerre froide pourrait-elle éclater?
Barack Obama joue à nouveau la carte anti-Chine
Les dix années qui ont suivi l'adhésion de la Chine à l'OMC : mûrir et se développer tout en faisant face à toutes sortes de défis