Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.10.2011 08h49
La banque centrale chinoise s'oppose fermement au projet de loi du Sénat américain sur le yuan

La Banque populaire de Chine, banque centrale du pays, a exprimé mercredi sa ferme opposition à l'adoption au Sénat américain d'un projet de loi visant à faire pression pour la réévaluation du yuan, la monnaie chinoise.

La Chine a accéléré la réforme du mécanisme de formation du taux de change du yuan et a réalisé des progrès considérables ces dernières années. Le taux de change du yuan est proche d'un niveau raisonnable et équilibré, ce qui a grandement contribué à la stabilité économique et financière mondiale, a déclaré la banque centrale dans un communiqué publié sur son site Internet.

Selon le communiqué, le Sénat américain cherche des raisons externes aux problèmes chroniques du pays et politise les questions économiques en ignorant de façon répétée la réalité et en s'engageant dans une dispute sur le taux de change du yuan. Cela n'aidera cependant pas à résoudre les problèmes internes des Etats-Unis, affectera sévèrement les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis et nuira à l'économie mondiale.

Ce projet de loi permettra au gouvernement américain d'imposer des taxes compensatoires sur les marchandises venant des pays soupçonnés de manipuler leur monnaie afin de subventionner leurs exportations.

Avant d'entrer en vigueur, ce projet de loi doit encore être examiné à la Chambre des représentants des Etats-Unis puis signé par le président américain Barack Obama.

Selon un rapport publié mercredi par le centre de recherche financière de la banque centrale, le yuan s'est apprécié de 30,2% face au dollar depuis juillet 2005, date à laquelle la Chine a lancé la réforme du mécanisme de formation du taux de change du yuan.

"A l'instar de son rôle lors de la crise financière en Asie, le yuan sert de nouveau de stabilisateur pour le système monétaire international", indique le rapport, qui rappelle et présente la perspective de la réforme du mécanisme de formation du taux de change du yuan.

Le ratio de l'excédent actuel sur le produit intérieur brut (PIB) de la Chine est passé de 10,1% en 2007 à 2,8% au premier semestre de l'année, ce qui indique que le taux de change du yuan est proche d'un niveau raisonnable et équilibré.

Le rapport exhorte les Etats-Unis à comprendre le problème de façon objective et juste. Accuser et politiser les questions liées au yuan ne bénéficiera pas aux Etats-Unis, mais nuira également sévèrement au processus de réforme en cours du yuan, souligne le rapport.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Les PM chinois et russe s'engagent à mener une coopération plus étroite
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine