Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.08.2011 14h00
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale

A ce moment crucial où l'économie mondiale fait face à un risque de « double dip », certains médias et chercheurs occidentaux ont une fois de plus joué la « carte » de la Chine, il semble que le « remède » du règlement de la crise soit dans les mains de la Chine. Un tel procédé n'est pas nouveau. Ces dernières années, chaque fois que l'économie mondiale rencontre des difficultés, l'Occident s'est mis à parler, sinon pour accuser la Chine d' «avoir rejeté la crise » sur les autres, sinon pour « flatter » la Chine et lui demander de prendre la responsabilité. Ces deux jeux ne visent qu'un seul but, celui de se dérober à sa responsabilité.

La crise de la dette européenne et la crise de la dette américaine, qui sont survenues par la suite, ont troublé le pas de la progression de l'économie mondiale.

Mais ce n'est pas l'économie mondiale qui soit sur le bord de l'escarpement, c'est la politique de Washington qui est sur le bord de cet escarpement. Après l'éclatement de la crise de la dette américaine, l'opinion publique mondiale a estimé que Washington est tombé dans un piège politique, non dans un piège économique. En fait, Washington fait face non seulement à une crise économique, mais surtout à une crise politique. On se rappelle que la crise de la dette européenne, qui a précédé celle de la dette américaine, a reflété, dans une grande mesure, les contradictions entre les pays européens et les décisions politiques de l'Union européenne, ainsi que les contradictions entre la politique des différents pays européens. Cette fois-ci, l'agence Standard & Poor's a baissé la note souveraine des Etats-Unis. Ceci est également expliqué par une inquiétude sur les perspectives d'avenir politique des Etats-Unis.

Au fur et à mesure que le cycle politique des Etats-Unis et de plusieurs autres pays commencera bientôt à entrer en période des élections présidentielles, les perspectives d'avenir de la situation politique se révèlent encore plus instables. Ceci a également porté une grave atteinte à la confiance des investisseurs mondiaux dans la reprise de l'économie mondiales et a aggravé les agitations du marché.

On n'a pas oublié qu'au cours de la crise financière de 2008, la Chine et les autres pays émergents ont montré leur capacité à s'avancer à contre-courant. A un moment décisif, la Chine a lancé un programme destiné à stimuler l'économie intérieure, jouant un rôle important pour aider à promouvoir la reprise de l'économie mondiale. En même temps, la Chine a fait des efforts actifs pour promouvoir la coopération internationale.

Si les Etats-Unis et l'Europe ne faisaient que rechercher leurs propres gains personnels sans assumer la responsabilité, en tant que pays développés, cela pourrait gravement affecter le développement régulier de l'économie mondiale.

Face au défi de l'économie mondiale, les membres de la communauté internationale ont nettement renforcé leur coordination. Par exemple, le G 20, qui s'était formé pour faire face à la crise financière internationale, est devenu aujourd'hui une plate-forme principale de la coopération économique internationale. Tant que les pays occidentaux ne se dérobent pas à leur responsabilité et renforcent la coordination avec les pays en développement en matière de mesures politiques, l'économie mondiale connaîtra sûrement une reprise stable et un développement régulier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine exprime son opposition vis-à-vis du Livre blanc de la Défense japonaise
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine