Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 05.07.2011 11h03
La ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai rapproche les villes

Le ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai est maintenant ouverte en Chine. Elle relie 2 cercles économiques, la région de la ceinture de Bohai et la région du delta de la rivière Yangtsé. Selon les analystes, la ligne encouragera la circulation entre Beijing, Tianjin et Shanghai.

Depuis qu'elle s'est installée à Tianjin il y a plus de 20 ans suite à son mariage, Mme Shen revient dans sa ville natale 1 fois par an. Mais depuis l'ouverture de la ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai, elle peu rendre visite plus souvent à ses parents.

Shen Xiuqin

Habitante de Tianjin

"Après avoir pris le petit déjeuner à Tianjin, je peux être chez mes parents à Shanghai avant midi. C'est très pratique."

En plus de visiter des proches, c'est aussi plus confortable pour les voyageurs des 2 villes. Selon les analystes, la ligne a grande vitesse rapproche les 2 villes, elle encourage la circulation des gens, des biens, des capitaux et des informations. Et cela apportera l'essor des 2 cercles économiques.

Professeur Liu Binglian

Université de Nankai

"En gagnant du temps, cela peut créer des gains de coût et créer de la valeur. La gare de Tianjin-ouest doit accueillir plus de 23 millions de personnes par an, ce qui pourrait créer directement 200 à 300 millions de yuans par an, tandis que la valeur indirecte pourrait être comptée en milliards."

Le 1er secteur à bénéficier de la ligne est le tourisme. Les autorités prévoient 2 millions de voyageurs à Tianjin sur une année.

Mais il y a plus. La ligne Beijing-Shanghai relie d'autres routes et rapproche la région de la ceinture de Bohai, la région du nord-est de la Chine et la région du delta de la rivière de Perle.

Shi Ruiping

Officiel

Commission d'administration de la construction de Tianjin

"Nous utilisions des trains pour les autres régions, mais la vitesse est lente. Tianjin reliera les autres régions avec des trains à grande vitesse dans le futur. Dans le passé, il fallait 13 à 16 heures pour se rendre à Harbin, Guangzhou ou Shanghai. Mais il ne faut qu'environ 5 heures pour s'y rendre grâce à une ligne à grande vitesse."

En se basant sur le futur réseau de lignes à grande vitesse, la gare de Tianjin-ouest pourrait accueillir jusqu'à 70 mille passagers par jour, le double d'aujourd'hui. Des nouvelles villes deviendront plus proches et les habitants pourront se rendre où ils le souhaitent en moins de 8 heures.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le « Dragon » chinois descend vers 5 000 m de profondeur sous la mer
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Pas de conditions politiques préalables pour l'aide de la Chine à l'Afrique
Le "phénomène du PCC" enrichit l'histoire humaine (COMMENTAIRE)
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?