Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.04.2011 13h48
Shanghai : marché immobilier toujours non stabilisé

Durant les 3 jours de la foire immobilière de Shanghai les transactions n'ont pas atteint de nouveaux records. Raison évoquée, des mesures gouvernementales de restriction pour l'achat destinés à l'investissement, alors que l'achat de biens immobiliers pour se loger est maintenant soumis à des règles plus strictes.

Les futurs propriétaires et résidents d'appartements proposés à la vente étaient au centre de l'attention des promoteurs et des agents immobiliers. Parmi ces derniers, beaucoup misent sur la carte 'bas coûts' pour attirer le chaland, d'où des prix en-dessous de 2 millions de yuans dans la plupart des cas.

Agent immobilier

"Récemment, l'investissement baisse. La plupart des demandes se portent sur l'habitat à bas prix. Les statistiques des 2 derniers mois montrent que les transactions sont le fait d'acheteurs d'un premier bien immobilier."

De nombreux citoyens continuent toutefois de se plaindre. Les prix semblent baisser, mais la qualité des lots également. La plupart des appartements coûtant autour de 1 million de yuans font 50m2 ou moins et sont mal situés. Le prix des propriétés attractives du centre-ville est toujours en hausse. L'attente d'une baisse des prix reste une option.

Résident local

"Je pense que le prix des maisons ne baisse pas. C'est un peu plus cher que l'année passée."

Résident local

"Je vais voir si le gouvernement va mettre en application davantage de mesures coercitives, parce que les prix sont trop élevés."

Certains agents prétendent que le marché a repris de la vigueur après des ventes décevantes, mais selon les initiés, c'est faux. Les prix restent élevés. Les gens hésitent à acheter. En résumé, le marché immobilier n'est pas de retour à la normale.



Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye