Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.04.2011 15h28
Les Shanghaiens sont les employés les plus désireux de travailler à l'étranger

Les employés de Shanghai arrivent en tête dans le pays, s'agissant de la volonté d'aller travailler à l'étranger, a révélé une enquête hier.

Cependant, ces mêmes personnes sont aussi celles qui ont le moins envie d'aller dans d'autres villes du Continent chinois.

L'enquête, menée par Kelly Services, pourvoyeur de services en matière d'emploi, a découvert que 45% des employés de Shanghai étaient désireux d'aller travailler dans des pays et régions étrangers, soit plus que la moyenne nationale, qui est de 34%. Cependant, ceux qui souhaiteraient aller travailler dans une autre ville du Continent chinois ne représentent que 16%, soit nettement moins que la moyenne nationale, qui est de 48%.

Mark Hall, Directeur général chez Kelly Services, a précisé hier au Shanghai Daily que les gens d'ici ont davantage d'occasions d'avoir des contacts avec les sociétés internationales.

Il a ajouté que ces personnes sont en général avides d'en savoir davantage sur les pays et entreprises étrangers, car un travail à l'étranger offre un salaire attractif et qu'une expérience à l'étranger peut-être utile pour le développement futur de leur carrière.

Shanghai ayant toujours été un endroit qui attire des personnes de tout le pays pour y travailler, ceux qui vivent et travaillent là sont moins disposés à se déplacer vers d'autres villes du Continent chinois, a dit M. Hall.

D'après l'enquête, qui a porté sur 9 986 employés du Continent chinois et près de 100 000 employés du monde entier, 82% des employés du Continent seraient prêts à déménager s'il le fallait pour un travail. La moyenne mondiale est de 77%.

Les entreprises chinoises augmentant leurs investissements à l'étranger, davantage de nouveaux postes, essentiellement de direction, vont être disponibles. Ces postes auront besoin de professionnels locaux qui maintenant sont plus attentifs à leur salaire et à leur développement futur, et travailler à l'étranger peut les aider en ce domaine, a dit l'article.

L'enquête a découvert que les employés chinois pensent que l'Europe est l'option la plus attractive, suivie par la Région Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord.

Au sujet de la popularité des pays de la Région Asie-Pacifique, M. Hall a dit que c'est parce que « C'est plus près de chez soi, et la famille est importante dans la culture chinoise. Le fort taux de chômage aux Etats-Unis a également eu une influence négative sur les gens, a t-il ajouté.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
La Chine augmente les prix de l'essence et du gas-oil à partir du jeudi
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?