Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.02.2011 17h00
La France compte sur la Chine pour augmenter ses exportations

Face à l'augmentation continue du déficit de son commerce, le gouvernement français a récemment déclaré qu'il maintiendra sa politique consistant à encourager les exportations, encourager surtout les petites et moyennes entreprises à exporter vers les nouvelles économies émergentes. Et, le fait que la Chine s'efforce d'accroître ses exportations est un signe, selon les experts, de la complémentarité des échanges commerciaux entre la Chine et la France. Le futur commerce bilatéral pourrait devenir un des moteurs de croissance de l'économie française, ont dit ces experts.

Selon les médias français, bien que ces dernières années, le gouvernement français ait adopté de multiples mesures destinées à encourager les exportations, les résultats ne sont pas très concluants : le nombre des entreprises d'exportation en France diminue toujours. Mais les entreprises françaises d'exportation placent de grands espoirs sur le développement de la Chine, estimant que cela recèle de grandes opportunités d'affaires pour elles.

Selon les statistiques des douanes françaises, en 2010, le volume du commerce entre la Chine et la France a atteint 38,94 milliards de dollars, soit une augmentation de 15,7% par rapport à l'année précédente. La France est pour la Chine le 4ème plus grand partenaire au sein de l'Union européenne.

En outre, les entreprises françaises d'exportation s'intéressent de plus en plus aux marchés des nouvelles économies à la croissance rapide, surtout aux marchés d'Asie. En 2010, le volume des exportations des entreprises françaises vers les marchés asiatiques a augmenté de 5,2% par rapport à celui de l'année précédente. Le nombre des entreprises françaises engagées dans les exportations vers la Chine a atteint 9 000. « Accroître les exportations vers les nouveaux pays émergents, surtout vers la Chine, est une mesure efficace pour diminuer la pression du déficit commercial en France », a estimé Yao Ling du Bureau des études européennes de l'Institut de recherche rattaché au ministère chinois du Commerce.

Cen Weiping, chercheur de l'Institut des Etudes européennes de l'Académie des Sciences sociales de Chine, a dit : la Chine et la France sont fort complémentaires dans le domaine économique et commercial et de larges perspectives d'avenir sont ouvertes à la coopération entre les deux pays. A cause de la crise financière, le pouvoir d'achat des économies développées a baissé dans son ensemble. Dans une telle conjoncture particulière, la Chine, en tant que pays fournisseur de marchandises et marché pour les entreprises européennes, a une importance croissante. Par ailleurs, ces dernières années, du fait que la Chine recherche un équilibre commercial, si la France élargit les domaines de ses exportations vers la Chine, l'économie et le commerce des deux pays connaîtront un nouveau développement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?