Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.02.2011 11h23
La province du Zhejiang va louer le premier groupe d'îles désertes

La province du Zhejiang, dans l'est de la Chine, publiera au mois de mars une liste de ses îles désertes pouvant être exploitées, a-t-on appris d'une réunion provinciale sur les activités océaniques tenue le 11 février.

Le Zhejiang possède 2 639 îles, le nombre le plus important du pays. La plupart de ces îles sont désertes. Trois catégories d'îles désertes sont interdites d'exploitation : 8 îles servant de base à la ligne frontière des eaux territoriales de la Chine, les îles utilisées pour la défense nationale et les îles appartenant aux différentes réserves naturelles océaniques. D'autres îles dont l'écologie est fragile, sont impropres à la mise en valeur. Le gouvernement provincial publiera la liste des îles susceptibles d'être exploitées pour les louer par groupes.

Les premiers groupes d'îles désertes à louer sont dispersés au large de 4 villes : Zhoushan, Ningbo, Taizhou et Wenzhou. La superficie de ces îles varie entre 500 m2 et un kilomètre carré. La plupart des îles désertes ne sont pas plus grandes qu'un stade de football.

Ces îles désertes à louer seront divisées en plusieurs catégories : celles destinées au tourisme, celles consacrées à l'industrie, d'autres réservées à la pêche ou à l'élevage de produits aquatiques et sur d'autres encore, on pourra construire des entrepôts pour y développer des activités logistiques.

L'an dernier, la Chine a mis en vigueur la «Loi sur la protection des îles maritimes». Cette loi confirme explicitement que des particuliers peuvent acheter le droit d'utilisation des îles désertes.
La date limite de la location est de 30 ans au départ. 40 ou 50 ans seront aussi possibles pour certaines îles, en une seule fois.

Le plan d'exploitation de l'île que son propriétaire établira, après qu'il aura obtenu le droit d'utilisation de l'île, devra être soumis au gouvernement pour approbation.

Durant la période de location, les autorités de surveillance maritimes procèderont à des examens et des contrôles à des intervalles non réguliers. Des mesures de sanction seront prises, si les travaux de construction ne sont pas conformes au plan et portent atteinte à l'environnement insulaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?