Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.01.2011 17h02
2010, année record pour les ventes d'automobiles

Le marché automobile chinois a enregistré les plus fortes ventes annuelles de l'histoire de l'industrie automobile mondiale en 2010, dépassant encore les Etats-Unis, et de loin, pour une deuxième année consécutive.

Ces chiffres arrivent alors que des mesures de relance fructueuses de la part des gouvernements locaux et une économie solide ont dopé les ventes de véhicules de la Nation de plus de 30%.

Les ventes domestiques d'autos ont grimpé de 32,37% à 18,06 millions de véhicules en 2010, a déclaré lundi l'Association Chinoise des Fabricants d'Automobiles. Ces chiffres ont dépassé de très loin les 11,5 millions d'unités vendues aux Etats-Unis, chiffre attendu pour les ventes de l'année dernière dans ce pays.

Qui plus est, la Chine a vendu 13,76 millions de véhicules de tourisme, dont des automobiles, des véhicules utilitaires sport, des véhicules à usages multiples et minivans en 2010, en augmentation de 33,2% d'une année sur l'autre, d'après l'association.

Les ventes de décembre en Chine ont atteint un record mondial de 1,3 millions d'unités en 2010, les acheteurs s'étant précipités pour saisir la dernière occasion de profiter des incitations fiscales sur les petits véhicules et des subventions à la reprise, ainsi que pour profiter de la politique de quotas sur les achats de voitures à Beijing.

« Les changements de politiques font que nous allons abaisser nos prévisions pour cette année concernant le marché automobile, des 10 à 15% de croissance d'une année sur l'autre précédemment à pas plus de 8% », a dit Cui Dongshu, Vice-secrétaire général de l'Association Nationale d'Echange d'Informations sur les Voitures de Tourisme. « Et la forte et excessive consommation de 2010 pourrait bien se transformer en une croissance zéro, voire négative, cette année ».

Rao Da, secrétaire général de l'Association, a dit qu'il croyait qu'en 2011 la Chine enregistrerait probablement ses premières ventes négatives d'auto d'une année sur l'autre depuis vingt ans.

« Cela étant, une croissance négative à court terme est bonne pour la restructuration de l'industrie et les fusions que souhaite le gouvernement. Dans le même temps, la concurrence féroce permettra d'améliorer la qualité et la technologie des véhicules, ainsi que la gestion et les opérations des fabricants d'automobiles », a dit M. Rao. « Cela devrait être une bonne occasion pour la Chine de renforcer son industrie automobile ».

D'après M. Rao, la disparition des politiques sur les taxes et subventions va avoir un fort impact sur les ventes de petits véhicules d'une cylindrée de 1,6 litres ou moins. Cette catégorie a représenté 60% du marché des véhicules de tourisme l'année dernière.

« Les segments des voitures de luxe, des utilitaires sport et des usages multiples vont croitre plus vite que l'industrie dans son ensemble, car les exigences des gens envers les voitures changent, et ils recherchent des outils de transport plus fonctionnels », a dit M. Rao.

Les analystes s'attendent à ce que le marché domestique de l'automobile connaisse une croissance annuelle de 10 à 15% en moyenne durant les cinq à dix ans qui viennent, disant que c'est un taux raisonnable pour un développement sain.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?