Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.12.2010 16h49
Playboy avance vers la Chine, le lapin Bunny accueille l'année du Lièvre
Les 18 filles du lapin de Playboy lors de l'ouverture du club à Macao

Faisant grand cas du marché asiatique, le groupe américain Playboy, propriétaire de la célèbre revue pour adultes « Playboy » a commencé à étendre ses affaires dans la zone, surtout en Chine. Un Playboy club a déjà été inauguré le mois dernier à Macao. Des analystes ont indiqué que cela pourrait renverser la situation de déficit du groupe depuis plusieurs années.

Selon le journal américain The Huffington Post du 27 décembre, le groupe Playboy connait des déficits depuis 2007. Au troisième trimestre de l'année 2010, son déficit a atteint 27,4 millions de dollars. Avec le développement rapide en Asie, le groupe a tourné son point central vers l'Asie. En vue de changer son image négative causée par le magazine Playboy, il a fait des efforts pour réajuster sa direction du développement vers une marque de mode sur les loisirs et la vie d'un simple éditeur de magazine. De l'autre côté, les consommateurs asiatiques aiment vraiment bien les produits avec l'effigie du lapin Bunny, par exemple, les serviettes de toilette, les draps de lit et les sacs à main. On estime que son chiffre d'affaires réalisé en Asie occuperait 34% du total modial en 2011, soit une hausse de 100% par rapport à l'année 2008. En 2012, le marché asiatique apporterait 20 millions de dollars de revenus.

L'article a indiqué également que la Chine, en tant que marché le plus dynamique d'Asie, serait le point clé du plan du développement du groupe Playboy. Ce dernier avait voulu d'ouvrir un club à Shanghai en 2004, mais le plan a échoué. Le mois dernier, il a signé avec une entreprise chinoise un contrat de 5 ans dont la valeur a atteint 50 millions de dollars en envisageant d'inaugurer 2000 boutiques en Chine. Et Son club à Macao a été ouvert le 20 novembre. Le groupe projette aussi d'établir un bâtiment Playboy à Macao en 2012.

D'après l'article, le plan de développement du groupe Playboy avec le lapin Bunny en tant que logo de la marque est bien approprié pour l'année du Lièvre 2011 en Chine. « C'est le marché le plus grand pour nous et ou on se développe le plus rapidement. Il est évidemment très attirant, a dit le président du groupe Scott Flanders, j'espère que nous pourrons être plus populaires en Chine qu'aux Etats-Unis. » Les analystes croient aussi que ses efforts obtiendront bien des récompenses.

Nouvelles bilingues

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un haut fonctionnaire du PCC rencontre le premier chauffeur de train à grande vitesse de Chine
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher