Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.12.2010 15h57
La Chine et les Etats-Unis font état de progrès en matière de commerce

Après avoir conclu une rencontre de haut niveau mercredi à Washington, de hauts responsables américains et chinois ont annoncé que des progrès ont été faits sur le boeuf, les logiciels et autres sujets de commerce bilatéral irritants, mais Beijing a tout de même maintenu sa position, disant que Washington devait alléger ses propres contrôles sur les exportations, ont rapporté des agences de presse.

Publiant un communiqué commun après la conclusion de la 21e Commission Conjointe sur le Commerce et les Echanges, le Vice-premier ministre Wang Qishan a dit que les deux parties ont eu « des échanges de vues francs sur la coopération économique sino-américaine », d'après Xinhua.

« Nous avons trouvé de nombreux points d'accord et produit un résultat positif », a dit M. Wang lors d'une conférence de presse où il a été rejoint par le Secrétaire américain au Commerce Gary Locke, le Secrétaire à l'Agriculture Tom Vilsack et le Représentant au Commerce Ron Kirk.

En accord avec ses propres exigences en matière de quarantaine, la Chine va reprendre ses importations de boeuf américain de moins de trente mois et lèvera les interdictions liées à la grippe aviaire sur les produits en provenance de l'Idaho et du Kentucky.

Le marché chinois a été fermé au boeuf américain depuis 2003, quand le premier cas de vache folle a été découvert aux Etats-Unis. Rouvrir le marché chinois pourrait permettre d'engranger « environ 200 millions de Dollars US par an en affaires sur le boeuf » a dit à Reuters Joe Schuele, porte-parole pour la Fédération Américaine des Exportateurs de Viande.

M. Wang a également promis que la Chine renforcerait son combat contre le piratage des droits d'auteur en faisant la promotion d'un plus grand usage de logiciels légaux, et qu'elle élaborerait aussi une offre révisée pour adhérer au pacte des marchés publics de l'OMC, d'après Reuters.

En échange, la Chine a demandé aux Etats-Unis d'alléger leurs contrôles sur les exportations.

« Dans le cadre de nos efforts pour augmenter nos importations, nous espérons sincèrement que les pays qui ont un déficit commercial avec la Chine aboliront ou allègeront les contrôles sur les exportations vers la Chine », a dit le Ministre chinois du Commerce Chen Deming, d'après l'AFP.

« Par conséquent, si les Etats-Unis offraient des facilités d'exportation substantielles à la Chine et permettaient une augmentation de ses exportations vers la Chine, cela contribuerait à atténuer le fort taux de chômage qui touche les Etats-Unis actuellement », a-t-il dit.

M. Chen a dit que la Chine « a réaffirmé, et réaffirmé encore sa position ferme » sur la réforme du Yuan, dans le but d'« améliorer la flexibilité du régime de taux de change et aussi pour stabiliser la valeur de la monnaie ».

M. Chen s'est enfin demandé si la taille de l'excédent commercial américain a ou non été surestimée, disant que la Chine exporte souvent des produits finis faits avec des composants importés des Etats-Unis. Ce genre de commerce « est fortement affecté par les fluctuations monétaires », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix