Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.12.2010 15h54
Le train à grande vitesse chinois vise le marché mondial

Du 7 décembre au 9 décembre à Beijing, le « 7e Congrés mondial de la grande vitesse sur rails 2010 » a été organisé pour la première fois dans un pays situé en dehors d'Europe. Les Etats-Unis, l'Espagne, le Brésil, la Corée du Sud et la Turquie etc ont tous en projet de construire des voies pour trains à grande vitesse. Selon les prévisions, d'ici à 2020, environ 20 000 à 30 000 kilomètres de ligne ferroviaire à grande vitesse seront mis en service.

Lors de la conférence, les responsables de la Thaïlande et du Laos ont révélé qu'ils ont signé des accords de coopération avec la Chine pour la construction d'un chemin de fer à grande vitesse reliant ces 3 pays et qui sera achevée en 2015. De plus, la Chine a développé, sous coopération avec la Russie et certains autres pays, 3 projets à travers l'Asie Centrale et en direction de la Russie et de l'Asie du Sud-est, avec l'espoir de réaliser ces constructions avant l'année 2025.

La CSR (China South Locomotive and Rolling Stock Industry) et la société GE (General Electric) sont parvenus à un accord-cadre de coopération, selon lequel les deux mettront en place aux Etats-Unis une coentreprise à égalité 50-50. La société sino-américaine exercera ses activités pour les chemins de fer à grande vitesse des Etats-Unis et des projets de transport ferroviaire urbain.

"La coentreprise a grand espoir de devenir le producteur qui sera en charge des deux projets de chemins de fer à grande vitesse en Floride et en Californie.", a déclaré John Rice, vice-président de GE.

Le même jour, Alstom a aussi signé une coopération stratégique à long terme avec le Ministère chinois des Chemins de fer pour développer les marchés ferroviaires chinois et internationaux.

Le développement du train à grande vitesse chinois

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)