Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.12.2010 17h02
Unification de l'imposition des entreprises chinoises et étrangères

À partir d'aujourd'hui, les entreprises internationales seront soumises à deux nouveaux impôts.

Suite à l'annonce du Conseil des affaires d'État, la Chine met aujourd'hui en application une mesure visant à unifier le régime d'imposition des sociétés nationales et étrangères. Ces dernières seront désormais soumises à deux nouveaux impôts, portant sur la construction et l'éducation.

Par conséquent, les dépenses des firmes étrangères pour les activités locales pourront augmenter jusqu'à 10 %.

Selon les analystes, l'effet sera limité sur les investisseurs d'outre-mer, qui doivent s'adapter à la nouvelle situation chinoise. Ils sont encouragés à voir le pays comme un marché plutôt qu'un simple centre de production à bas coût.

« Je ne pense pas que cela se répercutera négativement sur la croissance des investissements directs à l'étranger (IDE), grâce à la croissance robuste de la Chine et la consommation intérieure en essor, qui permettront au marché de conserver son pouvoir d'attraction », considère Wang Zhile, directeur du centre de recherche sur les multinationales sous l'égide du ministère du Commerce.

Au début de son ère de réforme et d'ouverture, la Chine avait mis en place des politiques préférentielles pour les entreprises internationales, afin de stimuler sa croissance. Ces mesures ont graduellement été abrogées ces dernières années.

La Chambre de commerce européenne en Chine dit que les entreprises étrangères reçoivent de plus en plus le même traitement que leurs concurrentes nationales. Cela est un signal fort montrant que l'environnement et les politiques d'investissement mûrissent, et que les sociétés européennes se sont bien préparées au changement. « Nous n'avons aucune raison de nous plaindre des impôts supplémentaires », a déclaré anonymement un employé de la Chambre.

« Cependant, nous porterons une grande attention à la façon dont la Chine entend continuer à s'ouvrir aux entreprises étrangères dans le futur », a-t-il ajouté.


[1] [2]

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Iran met en garde contre l'assassinat de ses physiciens
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?