100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.11.2010 13h07
Shanghai va développer son marché des fusions-acquisitions

Le gouvernement local est en train d'agir pour renforcer son marché des fusions-acquisitions, une action en concordance avec l'ambition de Shanghai de devenir un pôle financier mondial d'ici 2020.

La ville va, d'abord, faire avancer activement la construction de son marché financier et des services auxiliaires liés aux fusions-acquisitions, en particulier les agents qui facilitent les accords, afin d'aider ces activités, a déclaré le 25 novembre le Vice-maire de Shanghai, Tu Guangshao.

Il a également dit que le gouvernement local songeait également à établir une Assocation Chinoise des Fusions et Acquisitions à Shanghai.

Dans le même temps, un plan d'ouverture d'un musée des fusions-acquisitions est également en cours, afin d'aider à créer une culture des fusions-acquisitions dans la ville.

Le marché des fusions-acquisitions, à son tour, aidera à catalyser les améliorations des fonctions, structures et systèmes du marché financier de la ville, et il permettra aussi de stimuler les ajustements nécessaires à la structure économique de la ville. Cela aidera Shanghai à accélérer davantage ses plans pour devenir un centre financier mondial d'ici 2020, une ambition quui a reçu l'approbation du Conseil des Affaires d'Etat en mars 2009.

D'après des chiffres du siège de la Banque Populaire de Chine à Shanghai, il y a onze institutions financières qui proposent des prêts pour des fusions-acquisitions dans la ville, qui ont prêté plus de 10 milliards de Yuans (1,5 milliards de Dollars US) durant les sept premiers mois de cette année.

En septembre dernier, le gouvernement central a publié des directives sur la promotion des fusions-acquisitions d'entreprises dans six secteurs d'industrie majeurs, dont l'automobile et le ciment, afin d'accélérer les restructurations d'entreprises trans-frontières et de travailler à l'objectif de la Nation, rééquilibrer l'économie, alors que le 12e Plan quinquennal (2011-2015) approche à grands pas.

« Nous devrions renforcer le soutien aux activités de fusions-acquisitions transfrontières, qui ont une grande signification pour l'économie chinoise, et permettront de stimuler la reprise de l'économie en Asie », a dit Su Ning, Président du Conseil d'Administration de China UnionPay, le seul réseau chinois de cartes de paiement bancaires.

L'ancien Vice-gouverneur de la BPC a également incité davantage de sociétés privées, qui cherchent activement des zones d'expansion à l'étranger, de participer à des accords transfrontières en utilisant leurs ressources extensives en capital.

L'économie privée de la Chine représente plus de la moitié du PIB du pays, d'après Huang Mengfu, Vice-président de la Conférence Politique Consultative du Peuple Chinois. « Les investissements privés actifs, en tant que tels, ont un rôle pivot dans le développement économique de la Nation. L'économie n'appartenant pas à l'Etat remplacera sans doute les investissements des entreprises publiques comme la force motrice pour stimuler l'économie chinoise après la crise financière », a dit M. Huang, qui exerce aussi les fonctions de Président de la Fédération de l'Industrie et du Commerce de la Chine Entière.

En août de cette année aussi, le constructeur automobile privé Zhejiang Geely Holding Group a achevé son acquisition d'une participation dans Volvo Car Corporation, pour 1,8 milliards de Dollars US, un accord qui symbolise bien le désir des entreprises chinoises disposant de fortes liquidités de faire des acquisitions à l'étranger.

De plus, les experts de l'industrie ont dit que les institutions financières devraient développer davantage d'innovations financières afin d'alimenter la vague d'acquisitions chinoises à l'étranger, et encourager davantage de sociétés privées d'investissement à participer à des accords transfrontières, plutôt que de se concentrer simplement sur des projets de pré-introduction en bourse.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Depuis une quarantaine d'années le capitalisme est en crise, depuis deux ans l'aspect syst...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine propose des concertations d'urgence entre les chefs des délégations des pourparlers à six
Le PM chinois fait des propositions pour renforcer la coopération pratique de l'OCS
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
La mort de Wang Bei reflète la situation réelle de la société chinoise
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations
Pour quelle raison le repas à la française a été inscrit sur la liste du patrimoine intangible ?