100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.11.2010 08h34
Chine : les vins français lancent leurs campagnes à l'approche de la saison des fêtes

Une jeune mariée dans une robe traditionnelle chinoise prend un verre de vin des Côtes du Rhône. L'Inter Rhône, qui représente les vins d'appellation d'origine contrôlée (A.O.C) Côtes du Rhône et Vallée du Rhône, a ajouté dans son affiche publicitaire une couleur emblématique en Chine - le rouge, le symbole festif du bonheur- pour sa première campagne en Chine.

Il s'agit de la deuxième région française -après le Cognac- à cibler spécifiquement par sa communication la clientèle chinoise, notamment professionnelle, en novembre, à l'approche des grandes fêtes de l'année (Noël, Nouvel An et Fête du Printemps).

Olivier Legrand, le directeur général marketing de l'Inter Rhône, s'est déclaré très optimiste quant au potentiel du marché chinois, où les exportations de vins du Rhône ont été multipliées par 30 ces cinq dernières années.

Entre janvier et septembre, la Chine a importé, selon lui, environ un million de bouteilles de vins A.O.C du Rhône. Ce chiffre a déjà dépassé le volume de l'année dernière, mais ne représente cependant que 4% à 5% des vins importés de France.

Le Bordeaux reste cependant dominant sur ce marché. Et 50% des vins français consommés par les Chinois proviennent de ces vignobles.

Par ailleurs, la Chine est devenue la deuxième plus ggfdrande consommatrice de cognac au monde, et 90% des cognacs achetés y sont de qualités supérieures à trois étoiles ou V.S. (Very Special).

Signe de cet engouement, au cours d'une conférence professionnelle organisée début novembre à Beijing, Jérôme Durand, le directeur du marketing et de la communication du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC) de France, a fait savoir que la Chine faisait figure de locomotive de la consommation de cognac en Asie.

"A un court terme, la croissance du marché [chinois] est telle que tout le monde a sa place sans gêner trop ses voisins. Mais les marchés dans les grandes villes comme Beijing, Shanghai et Guangzhou deviennent de plus en plus concurrentiels.", a analysé Olivier Legrand, qui souhaite communiquer dans un langage proche de celui de sa clientèle pour attirer l'attention du public chinois.

Un marché prometteur certes, mais aussi très jeune aux yeux de M. Legrand. La stratégie de l'Inter Rhône consiste d'abord à multiplier les dégustations et les formations destinées aux professionnels, et puis de les étendre aux consommateurs chinois. "Ce sera une stratégie à long terme", a affirmé le directeur marketing.

Depuis deux ans, la Chine a connu la plus grande progression mondiale de la consommation de vins en volume. Selon une étude Vinexpo, en 2008, les chinois ont consommé 74,97 millions de caisses (de 12 bouteilles, soit 9 litres). Et 12,8% de ces vins avaient été importés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI