100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.11.2010 17h00
La SAIC prend une participation de 0,97% dans l'introduction en bourse de General Motors

Le plus grand fabricant automobile chinois SAIC Motor Corp a annoncé jeudi qu'il avait acquis une participation de 0,97% dans General Motors, pour près de 500 millions de Dollars US, dans le cadre de l'introduction en bourse de la société américaine.

Résultat de l'achat, mené par la filiale à 100% de la SAIC, la SAIC Motor Hong Kong Investment Ltd, le groupe automobile chinois basé à Shanghai a acquis 15 151 515 actions ordinaires de GM, à 33 Dollars US chaque.

La SAIC Motor Corp a annoncé que ses propres actions avaient quant à elles gagné 4,9% à 18 Yuans (2,71 Dollars US) à la Bourse de Shanghai jeudi, faisant d'elle le fabricant automobile le plus performant de la journée.

L'offre de GM en actions vaut potentiellement 23 milliards de Dollars US, détrônant les 22,1 milliards de la Banque Agricole de Chine de cette année, dans ce qui fut jusqu'ici la plus importante introduction en bourse de l'histoire.

Cette introduction en bourse met fin au rôle du gouvernement américain en tant qu'actionnaire majoritaire après que GM soit entré sous le régime de protection contre la banqueroute en juin 2009.

La SAIC a déclaré que l'investissement dans GM « est basé sur un partenariat à long terme fort et stable, ainsi que dans la confiance dans le futur prometteur de GM ».

De plus, le renforcement du partenariat aidera la SAIC à améliorer ses capacités de recherche et de développement et à étendre son marché à l'étranger, a précisé le communiqué.

« Nous sommes ravis de la décision de la SAIC de participer à l'entrée en bourse de GM », a dit Tim Lee, président de GM International Operations. « GM a bénéficié d'un partenariat solide avec la SAIC ces dernières quatorze années. Nos dix coentreprises avec la SAIC comptent parmi les activités automobiles de Chine ayant connu le plus de succès. La participation de la SAIC à l'introduction en bourse de GM est une nouvelle étape importante de notre partenariat ».

Zhong Shi, analyste automobile basé à Beijing, a dit que cette prise de participation sera une situation gagnant-gagnant pour les deux parties.

La coopération entre la SAIC et GM a débuté en 1997, quand les deux fabricants automobiles ont fondé Shanghai GM et la coentreprise d'ingénierie et de conception Pan Asia Technical Automotive Center (PATAC).

L'année dernière, les deux parties ont créé à Hong Kong une nouvelle société d'investissement à 50-50, General Motors SAIC Investment Ltd, afin de faciliter leurs efforts d‘expansion en Asie en dehors de Chine.

Ils envisagent de mettre leurs ressources en commun pour soutenir leur expansion sur les marchés émergents, en commençant par l'Inde.

En août dernier, la SAIC et GM ont annoncé qu'ils développeraient conjointement une nouvelle famille de moteurs à gas-oil de faible déplacement ainsi que des transmissions avancées, qui seront utilisées par GM et la SAIC en Chine et dans de futurs véhicules dans le monde entier. C'est la première fois qu'un fabricant automobile chinois partage des droits de propriété intellectuelle de technologies-clés avec un partenaire étranger.

Un peu plus tôt ce mois, les deux sociétés avaient déjà renforcé leur coopération dans le développement des véhicules à énergies nouvelles, en accroissant le rôle de la PATAC, afin de travailler sur de futurs véhicules et des transmissions.

Lors des dix premiers mois de cette année, GM, le plus grand constructeur automobile étranger en Chine, est devenu le premier constructeur de taille mondiale à vendre deux millions de véhicules en une seule année en Chine.


8e Salon international de l'aéronautique et de l'aérospatial de Chine

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI