100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.11.2010 16h04
L'Union Européenne approuve la vente de la branche télévision de Philips en Chine

Mardi, la Commission Européenne a donné son accord à l'acquisition des activités de vente et de distribution de téléviseurs couleur de marque en Chine de la société néerlandaise Koninklijke Philips Electronics par TPV Technology, un fabricant d'écrans d'ordinateurs et de téléviseurs couleur basé aux Bermudes.

« Après examen de l'opération, la Commission en a conclu que la transaction n'entraverait pas significativement la concurrence effective », a dit dans un communiqué l'autorité de surveillance anti-trust de l'Union Européenne.

Les activités de TPV portent sur la conception et la fabrication d'une gamme technologique de téléviseurs et d'écrans d'ordinateurs pour la distribution en Asie, Europe et Etats-Unis. Selon les termes d'un accord signé en septembre, TPV s'était proposé d'acquérir les activités de marque et de distribution de téléviseurs couleur de Philips en Chine.

La Commission a estimé que la nouvelle entité fusionnée n'aurait qu'une petite part de marché et continuerait à faire face à de nombreux concurrents puissants même après la transaction proposée.

Le géant de l'électronique Philips a déjà conclu des accords similaires en Amérique du Nord, au Mexique et en Inde dans le but de se débarrasser de ses activités liées à la télévision.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine