100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.10.2010 16h36
Chine : risques pour l'immobilier et le financement

De retour dans le Monde de l'Economie avec l'actualité en Chine. L'Association Bancaire chinoise a dévoilé un rapport sur les prêteurs institutionnels du pays. Le document montre que les acteurs du secteur sont particulièrement concernés par les risques qui menacent le marché immobilier et le financement par les gouvernements locaux des véhicules.

700 institutions bancaires sur l'ensemble du territoire chinois ont été questionnés.

Près des 3 quarts des personnes interrogées ont exprimé des inquiétudes sur le marché immobilier, lourdement touché par les mesures de resserrement du gouvernement. La plupart des représentants du secteur bancaire anticipent le maintien de ces dispositions et estiment que le taux de prêts non-performants va s'accroître dans les prochains mois.

Par ailleurs, plus de la moitié du panel se dit également préoccupé par le mode de financement des véhicules engagés par les autorités locales.

Ba Shusong

Vice-directeur

Centre de Recherche sur le Développement

Conseil des Affaires d'Etat

"Les prévisions des banquiers sont en phase avec les ajustements macroéconomiques de la Chine. Les prêts hypothéquaires représentent 20% du total des banques. Et un important montant de capital s'est orienté vers le financement public de véhicules. Il est légitime de s'inquiéter. Mais il faut désormais chercher un moyen de prévenir ces risques."

Ba Shusong estime par ailleurs que la Chine va s'appuyer sur des outils quantitatifs pour contrôler sa masse monétaire cette année en raison de la faible marge de manoeuvre laissée par les taux d'intérêt.


Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un test d'évaluation de la culture américaine (USCAT) va être introduit en Chine
La Chine accorde l'importance au rôle positif de la religion dans la promotion de l'harmonie sociale
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?