100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.10.2010 08h47
Chine : la flexibilité du taux de change du yuan graduellement accentuée, pas d'appréciation forcée

La Chine a réaffirmé jeudi sa détermination tenace de faire avancer les réformes du mécanisme de formation du taux de change de la monnaie chinoise RMB, ou yuan, mais elle a écarté la soi-disante "appréciation forcée" de la monnaie.

"Nous sommes tous dans le même bateau à l'ère de la globalisation. L'appréciation de la monnaie chinoise n'est évidemment pas un remède au déficit commercial des Etats-Unis, ni une solution au déséquilibre de l'économie mondiale", a observé le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Ma Zhaoxu, lors d'un point de presse régulier.

La Chine a contribué à 50% de la croissance de l'économie mondiale en 2009.

"Si le yuan se voit forcé de s'apprécier, cela minera l'économie chinoise. A ce moment là,est-ce que ce sera une bénédiction ou bien une malédiction pour l'économie mondiale?", a demandé de manière rhétorique le porte-parole chinois.

La réforme du taux de change du yuan vise à créer un régime de taux flottant basé sur l'offre et la demande du marché et qui sera ajusté à un panier de devises étrangères, pour permettre graduellement plus de flexibilité en maintenant sa stabilité de base à un niveau raisonnable et équilibré.

"C'est dans l'intérêt de la Chine et du monde", a-t-il déclaré.

Le yuan s'est apprécié de 55% dans l'ensemble en terme de taux effectif réel depuis que la Chine a initié en 1994 la réforme du mécanisme du taux de change du yuan, alors que certaines monnaies s'étaient dépréciées pendant la même période.

La Chine a approfondi en juillet 2005 la réforme du mécanisme du taux de change du yuan. Le yuan s'est apprécié de 22% contre le dollar américain depuis lors.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chang'e 2 photographie la baie des arcs-en-ciel
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine