100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.09.2010 13h34
Chine: le marché de l'immobilier s'échauffe, de nouvelles mesures à venir

Une nouvelle fois, le marché chinois de l'immobilier laisse transparaître des signes de surchauffe. Le gouvernement chinois se prépare à prendre une nouvelle série de mesures, dans l'espoir d'harmoniser le marché.

En Chine, une fois n'est pas coutume, le marché de l'immobilier montre des signes de surchauffe. Selon les statistiques disponibles, presque 1000 nouveaux appartements ont été vendus dans la seule ville de Shanghaï lors des trois jours feriés de la Mi-automne. Au jour du 26 septembre, le volume mensuel des transactions était d'un million de mètres carrés, une croissance de 40% par rapport à août.

Song Huiyong

Directeur de recherche

Shanghai Centaline Property

"Selon les statistiques dont nous disposons, le volume des transactions a atteint 80% du chiffre de l'an passé. Quant aux propriétés en instance de vente, leur niveau est situé entre 60 et 70% de celui de l'an passé".

La situation est similaire à Shenzhen, dans le Sud de la Chine. Les chiffres montrent que l'offre de nouvelles propriétés a atteint un sommet inégalé depuis cinq mois la semaine dernière. Et plus de 4100 nouveaux appartements ont été mis en vente la semaine dernière uniquement. Dans la ville voisine de Guangzhou, le nombre de nouvelles habitations prêtes à être mises en vente dépasse les 20 000. Les résidents locaux se plaignent du fait que le prix des propriétés demeure trop élevé.

Mme. Fan

Résidente de Guangzhou

"Le prix a augmenté d'au moins 3%. Cette augmentation a accentué la pression qui pèse sur les personnes souhaitant devenir propriétaires".

Le gouvernement central a réagi avec des mesures plus strictes, avec le ministère du Logement et du développement urbain-rural et le ministère des Terres et des ressources agissant de conserve. Les promoteurs immobiliers ayant procédé à des transferts de terrain illégaux ou amassé des terrains pendant plus d'un an ne seront plus autorisés à en acquérir de nouveaux. Cela devrait permettre de limiter la construction de vastes quartiers résidentiels par les promoteurs, et au contraire accélérer la mise en marche des chantiers de logements à prix abordables.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les Taïwanais vivant à l'étranger invités à visiter la partie continentale de la Chine
Chine : Publication d'un livre blanc sur les droits de l'Homme
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?
La dispute entre la Chine et le Japon n'est pas finie
L'inflation et les taux d'intérêt repartent à la hausse
Cher Japon, puissiez-vous agir avec sagesse à l'avenir...