100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.09.2010 13h42
Immobilier : restriction des prêts bancaires aux primo-accédants à Beijing

Dans le cadre de la politique de contrôle de la spéculation immobilière mise en place par le gouvernement chinois, les banques commerciales chinoises ont décidé de suspendre les prêts hypothécaires pour l'achat d'un 3e logement et de resserrer le crédit pour le 2e logement depuis la mi-avril. Dernier développement de ces politiques, des banques de Beijing ont commencé à prendre des mesures strictes concernant l'acquisition du premier logement.

Selon les agences immobilières de Beijing, le rabais sur l'intérêt des prêts hypothécaires pour le premier logement a été réduit à environ 15% contre 30% auparavant.

Wu Hao

Service des prêts immobiliers 5A

"Nous coopérons avec une vingtaine de banques, et d'après ce que je sais, une réduction de 25% sur les taux d'intérêts d'un crédit est désormais le maximum envisageable."

Les banques commerciales de la capitale ont également affirmé que les rabais ne dépasseraient plus les 30%.

Service clientèle

Banque de Chine

"Le rabais de 15% n'est en aucun cas garanti. Nous alons nous conformer aux directives de la Banque centrale."

Service clientèle

Banque de Développement de Pudong

"Les rabais de 30% sont finis. On ne peut pas vous offrir mieux que 25% désormais."

La réduction de 30% sur les taux d'intérêts de prêts immobilier est tout de même encore offerte par la Banque de Construction de Chine et la Banque des Communications. Mais leurs conditions d'attribution sont beaucoup plus sévères.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping : la Chine s'engage à créer un environnement d'investissement plus ouvert pour les entreprises étrangères
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?