100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.09.2010 17h06
Le gouvernement chinois va encourager plus encore les fusions et acquisitions industrielles

Le gouvernement chinois vient d'établir des plans destinés à favoriser les fusions et acquisitions industrielles, dans le but d'accélérer la restructuration industrielle et d'augmenter la compétitivité industrielle des entreprises chinoises.

Les secteurs concernés comprennent l'automobile, l'acier, le ciment, les machines-outils, les terres rares et l'aluminium, d'après un communiqué du Conseil des Affaires d'Etat, le gouvernement chinois, publié lundi sur son site www.gov.cn.

Certaines industries qui font face à une présence redondante, une faible concentration, une auto-innovation et une compétitivité insuffisantes ont besoin d'être consolidées par le biais de fusions et d'acquisitions, a dit encore le communiqué.

Le gouvernement abolira aussi les règles qui apportaient des restrictions aux fusions et acquisitions trans-régionales, toujours d'après le communiqué. Les gouvernements locaux pourront signer des accords sur la division des revenus et des impôts des entreprises constituées par le biais de fusions ou d'acquisitions trans-régionales, a-t-il encore dit.

Plus encore, le gouvernement encouragera les investissements privés dans les secteurs autorisés et permettra aux capitaux privés de prendre des participations plus importantes dans les entreprises.

Le gouvernement accélèrera aussi la réforme des industries monopolistiques et encouragera l'entrée du capital privé par le biais de fusions et d'acquisitions, a dit le communiqué.

Les gouvernements locaux et les banques commerciales ont été encouragés à apporter leur soutien financier à ce genre de fusions et acquisitions, a dit encore le communiqué.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Chine: six personnes toujours portées disparues après une collision entre deux navires
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?