100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.09.2010 08h21
Un fonctionnaire chinois appelle au développement des marques chinoises pour l'exportation

La Chine a besoin d'élever la proportion des marques chinoises dans ses exportations pour améliorer la qualité et l'efficacité commerciales du pays, a déclaré mercredi Fu Shuangjian, directeur adjoint de l'Administration d'Etat de l'Industrie et du Commerce.

Les marques chinoises représentent moins de 10% des exportations du pays, a-t-il indiqué lors de la Réunion annuelle 2010 des Marques de Chine, qui s'est ouverte mercredi à Xining, la capitale de la province du Qinghai (ouest).

A l'exclusion des sociétés à capitaux étrangers, moins de 20% des exportateurs chinois ont inscrit leurs marques en Chine, et moins de 5% ont inscrit leurs marques à l'étranger, a-t-il précisé.

La Chine exporte des produits vers le monde entier, mais les exportations sont souvent des produits à faible valeur ajoutée, a--t-il poursuivi.

Les exportateurs chinois sont faibles dans le développement et le marketing de leurs produits, a analysé Li Shunde, chef du Centre de recherche de la propriété intellectuelle relevant de l'Académie des Sciences sociales de Chine.

La Chine encourage ses sociétés à poser davantage de demandes de marques internationales, afin d'être représentées sur le marché mondial et de mieux protéger leurs droits.

L'administration s'efforcera de protéger les marques à l'intérieur du pays, et encouragera les sociétés chinoises à acheter des marques étrangères et à enregistrer leurs propres marques à l'étranger, a promis Fu Shuangjian.

Les exportations chinoises ont augmenté de 38,1% en juillet pour atteindre 145,5 milliards de dollars, selon l'Administration générale des Douanes de Chine. Le taux de croissance était supérieur à celui de 35,2% enregistré au mois de juin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wen Jiabao appelle à conjuguer les efforts avec l'Espagne pour lutter contre la crise financière internationale
Le président chinois Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong Il
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes