100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.06.2010 16h32
Les analystes estiment qu'il ne faut pas tabler sur une forte revalorisation de la monnaie chinoise

La banque centrale chinoise a annoncé le 19 juin qu'elle allait « pousser en avant la réforme du taux de change du Renminbi, en vue d'améliorer la souplesse de la monnaie chinoise ». La rumeur sur la réévaluation du RMB résonne du coup très fort sur les marchés financiers en Chine comme à l'étranger, et le taux de change de la devise a connu une hausse historique.

Le cours au comptant du RMB a connu, le 21 juin, sa plus forte hausse depuis la fin 2008, établissant un nouveau record depuis la dernière réforme du système de change en juillet 2005. Cependant, les analystes estiment que la réévaluation du RMB ne conduira pas forcément à une revalorisation de la devise face à l'USD et que la hausse du cours du RMB ne sera pas excessive, surtout à court terme.

La banque centrale chinoise a réitéré à plusieurs reprises que la réévaluation du RMB s'opérerait graduellement et que la situation actuelle de la monnaie ne justifie pas une forte volatilité de change. La banque a également rappelé que « la réforme du change du RMB reposerait sur l'offre et la demande des marchés, en tenant compte du cours du panier de monnaies de référence ».

Lu Zhengwei, économiste à la Société Générale, a rejeté l'hypothèse selon laquelle cette relance de la réforme du système de change donnerait lieu à une forte revalorisation générale du RMB. En fait, le RMB risque même de connaître une dévalorisation par rapport à l'USD à cause de la faiblesse de l'Euro, une démarche nécessaire pour maintenir la stabilité du panier de référence du RMB sous la pression de la monnaie européenne.

Pour le courtier Shenyinwanguo, fixer le taux de change du RMB à partir « de l'offre et de la demande des marchés en tenant compte du cours du panier de référence », signifie plutôt la stabilité générale du taux de change pondéré du RMB par rapport aux devises de référence.

Pour d'autres experts, la réforme du taux de change du RMB pourrait exercer une certaine influence à court et moyen terme sur les cours des marchandises, mais pas sur le long terme. En réalité, l'influence ne sera pas générale, même à court terme, sur toutes les grosses marchandises.

Par ailleurs, la réforme du taux de change du RMB aura un impact négatif sur l'exportation chinoise, mais contribuera à la restructuration des entreprises exportatrices, ainsi qu'à l'encadrement de l'inflation et de la hausse des cours des actifs. Elle pourrait également réduire la pression de la hausse du taux d'intérêt au cours de cette année.

La réforme chinoise du taux de change de yuan

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises