100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.06.2010 14h18
La Chine est capable de contrôler les flux de capitaux spéculatifs tout en procédant à la réforme du Yuan

La Chine sera en mesure de maîtriser les entrées de capitaux spéculatifs, bien que les dernières clarifications apportées sur sa politique monétaire pourraient provoquer l'afflux de « capitaux flottants », a déclaré un ancien conseiller de la Banque Centrale.

La Banque Populaire de Chine, la Banque centrale, a annoncé dans un communiqué publié samedi qu'elle continuerait d'avancer dans la réforme du taux de change du Yuan, afin de renforcer la flexibilité de son cours. Cette initiative a été interprétée comme le début d'un mouvement autorisant le Yuan à relever son niveau face au Dollar US, après qu'il soit resté stable durant 23 mois.

Dimanche, la Banque Centrale a annoncé dans un communiqué qu'elle maintiendrait un taux de change stable, et qu'il n'y aurait pas de variation forte de la valeur du Yuan. Il n'y aura pas d'ajustement exceptionnel de la valeur du Yuan, et la fluctuation de sa valeur devra être « contrôlable », afin d'empêcher les forces du marché de causer des varaitions excessives, a-t-il dit.

« La base pour une forte réévaluation du taux de change du Yuan n'existe pas », a-t-il ajouté.

Le communiqué a insisté sur le fait que le Yuan devrait être aligné sur un panier de devises, ajoutant que le Dollar US ne devrait pas être la jauge d'évaluation du taux de change du Renminbi.

Maintenir le taux à un « niveau raisonnable, équilibré », contribuera à la stabilité économique et aidera à restructurer l'économie chinoise en mettant davantage l'accent sur les services et la consommation, a-t-il précisé.

« La position de la Chine est claire : le Yuan va entrer dans une phase de réévaluation graduelle », a dit Zhang Xiaojing, économiste à l'Académie Chinoise des Sciences Sociales.

« Et bien que l'on ne puisse totalement écarter une dévaluation, du fait de la chute de l'Euro, le Yuan devrait monter sur le court terme ».

Cependant, cette approche a éveillé des craintes, selon lesquelles davantage d'argent spéculatif, ou « capitaux flottants », pourrait entrer dans le pays pour profiter de la moindre réévaluation continue du Yuan.

« La possibilité existe », a dit Yu Yongding, ancien membre du Comité de politique monétaire de la Banque Centrale.

« Mais nous ne devons pas avoir peur et cesser de laisser le Yuan devenir plus flexible pour cette seule raison ; nous pouvons le garder sous contrôle en renforçant le contrôle des capitaux transfrontières », a déclaré au China Daily M. Yu, qui est aussi Directeur de la Société Chinoise des Economies du Monde.

« Davantage de flexibilité ne veut pas dire réévaluation dans un seul sens », a-t-il dit. « Ce devrait être un mouvement à double sens, qui devrait contribuer à contrecarrer la spéculation sur la monnaie ».

La décision prise par la Chine d'opter pour un panier de devises comme référence pour la valeur du Yuan donnera aussi aux décideurs politiques davantage de latitude de manoeuvre dans leurs efforts pour contrôler les flux de capitaux transfrontières, a-t-il précisé.

Cette façon graduelle de réévaluer la monnaie, bien que provoquant davantage de flux de capitaux spéculatifs, devrait aussi permettre de contrôler ces mouvements de capitaux contraires, d'après les analystes.

Si la réévaluation annuelle de la monnaie peut être maintenue sous la barre des 3%, en effet, les spéculateurs auront bien du mal à faire des bénéfices, car ils devront acquitter les frais de transaction dans les deux sens, frais qui seront proches de ce qu'ils pourraient gagner avec un Yuan en hausse, dit Zhou Shijian, économiste au Centre de recherches sur les relations sino-américaines à l'Université Tsinghua. « Si le Yuan augmente, cela devra être dans des limites raisonnables ».

Une réévaluation rapide, hâtive, du Yuan rendrait le contrôle des entrées de « capitaux spéculatifs » difficile et mettrait en danger l'économie chinoise, a dit M. Zhou, citant les très nombreuses banqueroutes du secteur du commerce et les pertes qu'a connues le pays entre octobre 2007 et juillet 2008, quantd le Yuan avait gagné 11% face au Dollar US, comparé aux quelques 8% des deux années et demie précédentes.

« En annonçant que cette fois-ci il n'y aura pas de réévaluation unique, les autorités montrent qu'elles ont manifestement retenu la leçon », dit M. Zhou.

Le Yuan a gagné 21% contre le billet vert depuis 2005. D'après les économistes, si la monnaie remonte graduellement, cela bénéficiera à l'économie chinoise, bien que cela puisse aussi apporter des incertitudes, car la crise européenne de la dette, qui se prolonge, pourrait affecter les exportations chinoises vers l'Europe, le plus grand partenaire commercial de la Chine.

Un Yuan plus fort rendra aussi les importations chinoises moins chères, disent-ils. La Chine est désormais un des importateurs majeurs de produits comme le pétrole ou le minerai de fer.

Dans le même temps, la restructuration économique du pays pourrait s'accélérer, et se tourner vers une économie dominée par les services et la consommation.

A court terme, les efforts pour contrôler l'inflation seront aussi bénéfiques, dit Nouriel Roubini, économiste et Président de la société de consultants en économie Roubini Global Economics.

« Dans le contexte actuel d'une inflation montante (en Chine), un processus graduel de réévaluation du Yuan contre le Dollar US ne sera pas seulement bénéfique aux Etats-Unis, mais plus encore à la Chine, car la consommation intérieure sera moins chère, et que cela permettra un assouplissement des politiques relatives au crédit ».

La réforme chinoise du taux de change de yuan

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va modifier sa loi pour protéger les informateurs en matière de corruption
Chine/France : renforcement de la coopération parlementaire
« La Chine joue en solo », compliment fielleux des médias occidentaux
Ce coup de feu tiré à Belleville sera-t-il le dernier pour préserver les droits et intérêts de la communauté chinoise en France ?
A la découverte de la Ville du Futur : Les 3 notes de l'Exposition Universelle
Parlons un peu de l'idée « l'économie chinoise, la seule à être prospère parmi tant d'autres »
Les multinationales doivent respecter les lois chinoises