Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.06.2010 16h42
Pratt & Whitney et Aviation Industry Corp of China en discussion pour la fabrication de pièces de moteurs d’avion

Pratt & Whitney, un des plus importants fabricants de moteurs d'avion, a annoncé être en discussion avec la plus grande société aéronautique chinoise, l'Aviation Industry Corp of China (AVIC), pour la fabrication de pièces de son dernier moteur en Chine.

« Nous sommes actuellement en discussion avec AVIC pour étendre la capacité et l'échelle de la fabrication de pièces de moteur dans le pays », a déclaré Robert Keady, Vice-président du développement commercial et du marketing pour les moteurs commerciaux et les services mondiaux.

D'après lui, la Chine, en tant que marché de l'aviation ayant la plus forte croissance au monde, offre de plus en plus d'opportunités de marché.

Le fabricant de moteurs, basé dans le Connecticut, pourrait ainsi voir des composants de son dernier modèle, le PurePower PW1000G, fabriqués en Chine, tandis que « l'assemblage sera assuré par nos clients », a dit M. Keady.

Le PW1000G, dernier modèle de moteur économe en énergie en date, qui devrait permettre d'économiser 1,5 millions de Dollars US par an et par avion, sera utilisé sur l'Avion Régional Mitsubishi et sur le CSeries Aircraft de Bombardier, et devrait entrer sur le marché en 2013 ; d'après la société américaine.

La Chine, qui compte 1 400 avions, est devenue l'un des marchés de l'aviation à la plus forte croissance dans le monde, éclipsant même le Japon en Asie, d'après les derniers chiffres de l'Association Internationale du Transport Aérien.

Convoitant ce marché prometteur, Pratt & Whitney consacre davantage d'efforts pour coopérer avec des partenaires locaux. Elle est aussi en discussion avec 17 compagnies aériennes chinoises, dont Air China, China Eastern et China Southern, pour une coopération future sur l'utilisation de son dernier moteur, d'après M. Keady.

« Nous sommes aussi en discussion avec la Commercial Aircraft Corp of China (COMAC) pour la fourniture de composants de son futur avion commercial C919 », a-t-il ajouté.

La COMAC est actuellement en train de développer le C919, le premier gros avion commercial développé de manière autonome par la Chine, qui entrera en concurrence avec le B737 de Boeing et l'A320 d'Airbus, et qui devrait faire son premier vol d'ici la fin 2014.

Le fabricant aéronautique chinois espère vendre plus de 2 000 C919 lors des vingt prochaines années, ce qui indique un énorme marché pour les fournisseurs de composants comme Pratt & Whitney et General Electric.

La COMAC a choisi à la fin de l'année dernière, pour motoriser son C919, le moteur Leap X, développé par une coentreprise composée de l'Américain GE Aviation et du Français Snecma.

GE Aviation, rival de longue date de Pratt & Whitney, a déjà été choisi comme fournisseur de moteurs pour l'avion régional chinois, l'ARJ21.

Pratt & Whitney est la division de United Technologies Company pour les moteurs d'avion, tant à usage civil que militaire. En tant qu'un des « trois grands » de la fabrication de moteurs d'avion, elle est en concurrence avec General Electric et Rolls Royce.

L'entreprise compte actuellement deux usines de fabrication en Chine, .la Chengdu Aerotech Manufacturing Co et South Pratt & Whitney Aero Engine Company.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
La retenue de la Chine est claire aux yeux de tous
Beijing et Manille peuvent trouver une solution à leurs différends
Relations France-Chine : le changement c'est (vraiment) maintenant ?