100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.06.2010 09h13
CNDR : le niveau moyen des prix connaîtra une hausse modérée au deuxième trimestre

Selon un communiqué du Comité national pour le développement et la réforme (CNDR), les prix de vente de la tonne d'essence et de diesel baisseront de 230 yuans et de 220 yuans respectivement dès le 1er juin, tandis que le prix de mille mètres cubes de gaz naturel augmentera de 230 yuans, passant ainsi de 925 à 1 155 yuans, soit une hausse de 24,9 %. En même temps, le CNDR a révisé les règles sur la tarification du gaz naturel dans l'objet de rationaliser le rapport entre le gaz naturel et les carburants.

Pour justifier le créneau d'élévation du prix de vente du gaz naturel, un délégué du CNDR a rappelé que l'économie chinoise avait connu un bon début en 2010 et qu'elle se développe bien sous la direction de la politique macroéconomique avec une tendance confirmée de la relance.

Au premier trimestre, la valeur du PIB s'est accrue de 11,9 % en comparaison avec la même période de l'année dernière, aux échelles de 19,6 % pour la valeur ajoutée industrielle, de 19,6 % pour les entreprises industrielles de taille certaine, et de 34 % pour le revenu fiscal.

Au cours des deux premiers mois de cette année, les bénéfices des entreprises industrielles de taille certaine se sont multipliés par 1,2 par rapport à l'année dernière, les ventes au détail sociales des produits de consommation de 17,9 % et la valeur générale de l'import-export de 44,1 %.

Le niveau moyen des prix de vente est resté stable au premier trimestre de l'année avec une montée respective de 2,2 %, de 5,9 % et de 11,5 % des indices IPC, IPP, et du prix moyen d'acquisition des matières premières, des carburants et des combustibles.

La montée des prix des matières de production pourrait s'expliquer par l'inertie de l'année dernière. Ainsi, la nouvelle montée des prix ne dépasse pas 1 ou 2 %.

En prenant en considération tous ces éléments, on peut envisager une montée modérée du niveau général des prix au deuxième trimestre de cette année.

En raison des circonstances actuelles qui présentent une relance accélérée de l'économie, une amélioration remarquable des performances d'entreprises et un niveau relativement bas des prix, il convient de réexaminer en profondeur les blocages par les prix afin d'y remédier en restreignant la prolifération des secteurs fortement consommateurs d'énergie en vue de promouvoir l'économie d'énergie et la protection de l'environnement ; en changeant les modes de croissances économiques en vue de réaliser le développement soutenu de l'économie et de la société ; et en rationalisant les prix en vue de maintenir ces derniers et leurs influences à un niveau tolérable.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'importance des relations stratégiques sino-américaines augmente régulièrement
Coup d'envoi du sommet des dirigeants de Chine, du Japon et de la Corée du Sud
Coup de théâtre sur la scène politique allemande : le président Horst Köhler démissionne suite à des propos déplacés
Tout n'est pas rose pour la « Vallée de la joie » de Paris
Le football : un sport pour les pauvres et une coupe du monde pour les riches ?
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine