100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.05.2010 11h41
Accord de coentreprise entre Peugeot-Citroën et Chang'an Auto
un ouvrier assemble le tableau de bord d'un véhicule dans l'usine du groupe à Poissy, près de Paris. Le nouvel accord aidera Peugeot-Citroën dans son ambition de vendre 2 millions de véhicules par an en Chine.&%

Le fabricant automobile français PSA Peugeot-Citroën et le quatrième plus gros constructeur chinois Chang'an Automobile Group ont annoncé jeudi qu'ils avaient signé une lettre d'intention pour la création d'une coentreprise en Chine, partagée à 50-50.

D'après l'accord signé le 4 mai à Chongqing, la coentreprise « possible » produira des véhicules commerciaux légers et des véhicules passagers respectueux de l'environnement, a déclaré jeudi au Quotidien du Peuple Alexis Vannier, Directeur de la Communication chez Peugeot-Citroën.

Les nouvelles installations complèteront les activités existantes des deux parties en Chine, sans concurrence directe, a t-il ajouté, refusant cependant d'en dire davantage, les parties étant toujours en train de discuter les détails.

Chang'an est actuellement engagée dans une collaboration triangulaire avec Ford et Mazda Motor Corp, qui a pour objectif de vendre plus de 2,6 millions de véhicules par an d'ici 2012.

Peugeot-Citroën a également établi une coentreprise avec Dongfeng Automobile Co Ltd, les troisième plus gros constructeur automobile chinois.

Ce nouvel accord aidera Peugeot-Citroën dans son ambition de vendre 2 millions de véhicules par an en Chine, tout en atteignant 10% du marché d'ici 2020, a déclaré jeudi le PDG de Peugeot Chine, Claude Vajsman.

L'entreprise détient actuellement environ 3,5% du marché chinois des véhicules passagers.

« Afin d'atteindre notre objectif, nous allons renforcer davantage notre partenariat actuel avec Dongfeng, en mettant en chantier notre troisième usine dans le futur, et en lançant au moins un nouveau modèle sous les deux marques Peugeot et Citroën respectivement chaque année », a dit M. Vajsman.

La coentreprise avec Dongfeng a vendu 120 300 voitures lors des quatre premiers mois de 2010, soit 63% de plus que l'année dernière, et elle devrait franchir la barre des 400 000 unités cette année.

D'après M. Vajsman, étendre ses affaires en Chine avec un nouveau partenaire et lancer une nouvelle ligne de véhicules commerciaux légers fait aussi partie de la stratégie de l'entreprise pour prendre des parts de marché à ses rivaux internationaux comme General Motors et Volkswagen.

« Ce sera aussi un grand pas pour Chang'an dans l'amélioration de sa compétitivité au sein des principaux fabricants automobiles chinois, car elle est en train de renforcer rapidement sa position par le biais d'une série d'acquisitions et de restructurations opérées ces dernières années », a précisé Jia Xinguang, analyste auto indépendant.

Cependant, Zhong Shi, autre analyste auto indépendant basé à Beijing se montre inquiet sur le fait de savoir comment Peugeot-Citroën va équilibrer ses partenariats avec Dongfeng et Chang'an.

Pour Hui Yumei, analyste auto dans la société de recherches industrielles Sinotrust, « le choix du produit idéal à produire par la nouvelle coentreprise sera la clé du succès pour Peugeot-Citroën ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
"Je me souviendrai toujours de l'amitié des Chinois", déclare le président maltais
Wen Jiabao appelle les jeunes à "avoir les pieds sur terre"
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur
C'est normal de louer un appartement
La faible émission de carbone devient un nouveau moteur de la création d'emplois
Pourquoi les nouveaux riches de Chine sont aussi détestables
John Hennessy : il faut à la Chine au moins vingt ans pour pouvoir établir des universités de classe mondiale