100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.04.2010 13h09
L'Exposition Universelle attire les marques de luxe à Shanghai

Les fabricants de mode et les marques d'accessoires de luxe font la queue pour accroitre la présence de leurs produits à Shanghai afin d'être en phase avec l'ouverture de l'Exposition 2010, l'énorme marché chinois continuant à attirer les marques de luxe européennes comme un aimant.

Shanghai est en train de connaître une multiplication des magasins de marques de luxe, en particulier dans la très cotée zone commerciale de la Rue Huaihai, où de nombreuses ouvertures vont coïncider avec le début de l'Exposition.

Coach a ainsi récemment ouvert une boutique sous sa griffe Rue Huaihai, tandis que Louis Vuitton, Tiffany & Co, Cartier et Ermenegildo Zegna vont ouvrir leurs boutiques à la fin du mois. Hermès les rejoindra un peu plus tard.

Ces ouvertures sont le point culminant d'un plan de trois ans concernant la structure commerciale de la partie centrale de la Rue Huaihai, située dans le District de Luwan. D'autres projets divers dans cette zone, connue pour ses influences architecturales à la fois européennes et chinoises, sont en cours de finalisation.

Les bâtiments de cette partie de Luwan présentent trois styles architecturaux différents : commercial moderne, européen des années 1930 et classique shanghaien, ce dernier essentiellement concentré dans le quartier de Xintiandi, zone où sont présents de nombreux restaurants chics et des boutiques de marques.

« Afin de mieux coller à l'atmosphère de Xintiandi, nous voulons transformer les bâtiments situés le long des rues Huaihai et Songshan en structures plus modernes et plus commerciales », a déclaré Zhu Hong, Directeur adjoint de la Commission du Commerce du district de Luwan. « Nous voulons combiner marques internationales de luxe et marques chinoises de haut de gamme afin de créer un équilibre sur une longueur de 2,2 km de la Rue Huaihai »
.
Le plan actuel concernant le District de Luwan vise à compléter la modernisation commerciale de la section Est de la Rue Huaihai avant d'inviter davantage de marques de luxe à ouvrir des boutiques le long des rues Huaihai et Songshan.

« La Chine est aujourd'hui un des plus importants marchés pour les marques de luxe. Avec le développement actuel de la Rue Huaihai, nous voyons un quartier commercial traditionnel se transformer en temple du luxe », dit Sylvia Au Yeung, Directeur de groupe en Chine de Tiffany & Co. « Nous croyons que ce développement pourra apporter une atmosphère vivante au voisinage et ajouter une nouvelle perle à ce district ».

Tiffany & Co. a déjà dix boutiques en Chine. Elle a ouvert son troisième magasin à Shanghai sur la Rue Huaihai mardi, et ouvrira le quatrième en mai sur le Mall IFC dans le District de Pudong.

Afin de capitaliser tant sur l'Exposition 2010 que sur la frénésie pour les marques de luxe en Chine, Chanel a même lancé une collection spéciale Expo, qui sera disponible à compter du mois de mai dans le monde entier. Cette collection comprendra des accessoires et des bijoux de vêtement inspirés par « la Chine et ses nombreuses légendes », d'après la société. D'autres marques de luxe comme Salvatore Ferragamo, Swatch, Gucci et Prada ont aussi créé des produits sur le thème de l'exposition, en série limitée.

Toute cette activité dans le secteur du luxe en Chine témoigne de la demande croissante pour des produits de ce genre dans le pays.

D'après des chiffres officiels, en 2008, le nombre de familles riches en Chine atteignait 1,6 millions. Il y en aura quatre millions de plus d'ici 2015, plaçant ainsi le pays au quatrième rang mondial, derrière les Etats-Unis, le Japon et le Royaume-Uni.

- Exposition universelle de Shanghai

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
la ligne ferroviaire à grande vitesse Fujian-Xiamen
Séisme au Qinghai : le bilan s'alourdit à 2 220 morts
L'augmentation du droit de vote de la Chine à la BM revêt plutôt une importance symbolique
Serait-il trop tard pour s'implanter sur le marché chinois?
Séisme à Yushu : la presse occidentale s'intéresse tout particulièrement aux relations entre Tibétains et Hans dans la région sinistrée
L'heure est venue pour une nouvelle approche de la stabilité sociale
Séisme à Yushu : trois grandes difficultés à surmonter pour pouvoir vaincre le catastrophe