100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.04.2010 10h57
L'excédent commercial de la Chine devrait se réduire de 100 milliards de dollars en 2010

En 2010, l'excédent commercial de la Chine risque de se réduire encore de 100 milliards de dollars, après un recul de 34% l'an dernier, a déclaré mercredi Yao Jian, le porte-parole du Ministère chinois du Commerce (MOFCOM).

Au premier trimestre de 2010, les exportations chinoises ont augmenté de près de 29% annuels à 316,17 milliards de dollars, tandis que les importations ont bondi de près de 65% à 301,7 milliards de dollars. A cours des 3 premiers mois de cette année, l'excédent commercial était de 14,5 milliards de dollars, environ 77% inférieur à celui du premier trimestre de 2009.

L'excédent commercial chinois s'est réduit d'environ 100 milliards de dollars en 2009. Si cet excédent commercial va connaître une baisse de 50% de plus en 2010, il représentera 100 milliards de dollars en moins par rapport à l'excédent de 2009, a déclaré Yao.

« L'objectif de la Chine pour 2010, c'est de s'assurer les marchés étrangers tout en recherchant une structure commerciale plus équilibrée», a-t-il indiqué.

L'excédent commercial de la Chine a atteint un chiffre record en 2008. Le gouvernement chinois a mis en œuvre des mesures visant à équilibrer la structure commerciale de la Chine pendant la période entre 2007 et 2008.

« Le déficit commercial au mois de mars, c'est le résultat direct de ces mesures », a déclaré Yao.

Il a noté que la forte demande intérieure a stimulé les importations de la Chine.

« Le déficit commercial du mois de mars montre que les marchés à l'étranger restent peu actifs, tandis que le marché intérieur a connu une reprise. C'est pourquoi le déficit commercial mensuel va continuer à se creuser probablement au cours du premier semestre de 2010 ».

Le déficit du mois de mars est également considéré comme un signe d'amélioration de la balance des paiements de la Chine.

« En 2009, le surplus commercial représentait environ 5,8% du PIB chinois. Ce taux va tomber à 3% ou 4% en 2010, » a déclaré Yao. Le taux critique est de 5%.

Toutefois, Yao a également souligné l'importance de la stabilité et de la continuité des mesures favorables pour stimuler les exportations, alors que le taux de chômage dans d'autres grandes économies mondiales reste élevé et la demande des consommateurs est encore faible.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : peine de mort pour un ancien haut responsable judiciaire de Chongqing
Tempête de neige à Harbin
Développement du TGV : concurrence intense entre divers pays du monde
Le monde entier s'unit et redouble sa vigilance à l'encontre du terrorisme nucléaire
La Turquie ne se désespère pas pour son adhésion à l'UE
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie