Le programme intensif de la Chine pour entrer dans l'ère du train à grande vitesse
100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.03.2010 17h25
Les Etats-Unis devraient juger la politique monétaire chinoise de façon plus objective

Le gouvernement américain devrait être plus objectif dans son jugement au sujet de savoir si la Chine manipule sa monnaie ou non, disent des experts américains, alors que des représentants américains pressent le gouvernement américain de classer la Chine comme pays manipulateur de monnaie.

Sous la double pression d'une année électorale et d'un fort taux de chômage, le sénateur Chuck Schumer et quatre autres de ses collègues ont dévoilé mardi un projet de loi visant à infliger des droits de douane punitifs contre des produits en provenance de Chine si celle-ci ne laisse pas sa devise se réévaluer par rapport au Dollar.

« Il y a peu de chances que le Trésor américain annonce que la Chine est un pays manipulateur de monnaie », a dit Kenneth Lieberthal, universitaire et directeur du Centre John Thornton sur la Chine à la Brookings Institution, quand Xinhua lui a posé la question lors d'un panel de discussion qui s'est tenu jeudi dans ce groupe de réflexion situé à Washington.

Les deux pays ont besoin de réajuster leur schéma de croissance économique, dit-il.

Il pense que les Etats-Unis profiteront d'occasions telles que la visite d'Etat programmée du Président chinois Hu Jintao aux Etats-Unis ou le Dialogue Stratégique et Economique pour évoquer ces problèmes.

Commentant le fait de savoir si un Yuan plus fort pourrait résoudre le problème du déficit commercial américain, Barry Bosworth, un autre membre de la Brookings Institution, pense qu'il n'est pas certain que la modification du taux de change de la monnaie chinoise aidera à corriger le déséquilibre de la balance commerciale américaine.

Au lieu de cela, dit-il, cela bénéficiera plutôt sans doute à d'autres pays exportateurs à faible coût de main d'oeuvre, comme le Mexique et la plupart des pays d'Asie du Sud-Est.

« Les Etats-Unis et la Chine ne sont pas des concurrents directs », dit M. Bosworth. « Nous produisons très peu de biens que l'autre produit. La Chine est un pays à bas salaires, avec un processus commercial de type assemblage, alors que les Etats-Unis produisent des biens de haute technologie, à capitaux élevés. Nos principaux concurrents, ce sont le Japon et l'Allemagne ».

Les Etats-Unis sont « plus intéressés par la Chine en tant que marché, autrement dit un endroit pour vendre leurs produits. Aussi, ils voulent avoir accès au marché chinois, un bas niveau de barrières commerciales, et une rapide croissance de la demande intérieure, toutes choses qui pourraient aider les Etats-Unis », a ajouté M. Bosworth.

Leurs points de vue faisaient écho à un autre panel de discussion intitulé « L'économie chinoise dans le monde post-crise », qui s'est tenu mercredi au Carnegie Endowment for International Peace.

« La plupart des devises majeures ont commencer à dévisser face au Dollar après l'effondrement de Lehman Brothers en septembre 2009, mais la Chine a, elle, réussi à maintenir un Yuan relativement stable », dit Pieter Bottelier, Professeur auxilliaire à la Johns Hopkins University de Carnegie.

« Si la Chine avait vraiment manipulé sa monnaie, elle aurait alors dû la dévaluer afin d'en tirer profit », dit M. Bottelier. « Mais la Chine ne l'a pas fait ».

« C'est une année hautement politique », a dit lors de cette même occasion Albert Keidel, membre de l'Atlantic Council américain. « Lors d'une année électorale, les Etats-Unis ont tendance à taper sur la Chine ».

M. Keidel dit qu'il est bien difficile de se contenter de dire qu'une monnaie est manipulée. Il pense que le Département du Trésor américain aura un jugement plus objectif sur ce point.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le gouvernement chinois appelle à une mise en application totale de son rapport d'activité
Wen Jiabao rencontre le ministre britannique des Affaires étrangères
Les Etats-Unis : Le plus grand manipulateur de taux de change dans le monde
Réévaluation du Renminbi : Les Etats-Unis pensent faire coup triple
Pourquoi les Français ont-ils une telle passion pour le vin ?
Faire oeuvre de bienfaisance demande du professionnalisme
« Arrogance » des Chinois ou bien « présomption » de certains Occidentaux ?