100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.11.2009 08h49
Le Parti communiste chinois envisage d'ouvrir plus de branches dans le secteur privé

Le Parti communiste chinois (PCC) considère la récente campagne de promotion du concept de développement scientifique comme une bonne opportunité d'établir plus de branches dans les entreprises privées.

Le bureau général du département de l'Organisation du Parti communiste chinois et l'équipe en charge de la campagne idéologique ont publié conjointement une circulaire sur cette décision.

Cette circulaire met l'accent sur l'établissement et le perfectionnement des organisations du PCC au sein du secteur privé, afin d'élargir la couverture du parti. L'installation de nouvelles branches dans ces entreprises est particulièrement importante pour améliorer le travail du parti au niveau de base.

D'après la circulaire, le critère pour l'établissement d'une branche est d'avoir au moins trois membres du PCC dans cette entreprise. La branche pourra aussi être créée dans les associations du secteur privé. Les chefs de ces nouvelles branches devront être élus par les membres du parti ou nommés par une organisation supérieure du parti.

Les dernières statistiques, rendues publiques par le Comité central du PCC, montrent que le nombre des membres du PCC est d'environ 76 millions actuellement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois appelle à la réforme de l'APEC pour renforcer l'efficacité de la coopération
La réévaluation du Renminbi pourrait peut-être empêcher le redressement de l'économie mondial
Un heureux présage pour le développement des relations sino-américaines
Présence de la Chine en Afrique : inquiétude pour l'Occident et espérance pour les pays africains
France : réchauffement timide de l'industrie, mais beaucoup de soucis encore
Les répercussions de l'affaire Jean Sarkozy
L'Occident n'est pas qualifié pour demander à l'Afrique de se méfier de la Chine